Culture
20:40 20 août 2008 | mise à jour le: 20 août 2008 à 20:40 temps de lecture: 3 minutes

V’la l’bon Vent lancera la 9e édition des Fêtes au Bourg

Beauport vivra au rythme des Fêtes au Bourg, du 29 au 31 août prochain, alors qu’une variété d’activités rappelleront la période de 1650 à 1759 et célébreront la vie des habitants de cette époque sur le site de la maison Girardin au cœur de l’arrondissement historique. Une première cette année, la troupe V’la l’bon Vent lancera les festivités le vendredi soir à l’agora précédée à 19h30 d’une prestation de danse traditionnelle des Tourbillons de Beauport.

«Ce grand spectacle d’ouverture en plein air gratuit viendra souligner le 400e anniversaire de la Ville de Québec», a mentionné en conférence de presse la présidente de la Société d’art et d’histoire de Beauport (SAHB), Nicole Lizotte, en précisant que l’organisme avait mandaté pour une troisième année consécutive le groupe AXE-Centrale créative pour assurer l’animation de l’événement.

Selon le porte-parole du groupe, Érick Daigneault, la programmation 2008 sera axée davantage sur la présence de personnages historiques avec comme objectif de favoriser une fête rurale familiale intergénérationnelle.
«Pas moins de six lieux d’animation seront offerts aux visiteurs; la Place des habitants avec ses familles souches, la Place des marchands avec ses artisans, l’Espace gastronomie où l’on retrouvera l’Auberge Les Trois Mousquetaires, son saucissier, et se ra présenté le grand méchoui de samedi soir, l’agora pour les spectacles et la grande messe extérieure, la Place des enfants, ainsi que la maison Girardin pour les conférences historiques et la tenue du concours de tartes aux pommes», a ajouté M. Daigneault.

Jacques Lacoursière, président d’honneur

L’historien bien connu, Jacques Lacoursière, a accepté pour une troisième année d’affilée la présidence d’honneur de l’événement. «Pour moi, ces fêtes revêtent une importance toute particulière en 2008. En plus du 400e de Québec, cette année marque aussi le 350e anniversaire de l’octroi des lettres de noblesse accordées par le roi Louis XIV à Robert Giffard, le premier seigneur de Beauport. C’est en effet en mars 1658 que le fondateur de Beauport devenait un noble et l’un des premiers habitants de la Nouvelle-France à obtenir un tel honneur. Plusieurs ont déploré le fait que l’histoire n’ait pas été très présente lors des célébrations officielles du 400e. Mais personne ne pourra reprocher à l’arrondissement de Beauport de ne pas se rappeler de son passé avec la tenue de telles réjouissances», a indiqué M. Lacoursière, par voie de communiqué, étant retenu par affaires à Montréal. La programmation complète est disponible sur Internet à http://www.sahb.ca/fbourg.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *