Culture
20:00 5 mars 2009 | mise à jour le: 5 mars 2009 à 20:00 Temps de lecture: 2 minutes

La «Seigneurie en spectacle» couronne «Les 5 merveilles du monde»

La 11e édition de la «Seigneurie en spectacle» a couronné dernièrement comme grandes gagnantes de la cuvée 2009 Audrey-Ann Hamel, Audrey Lemay, Camille Maurice, Stéphanie Verret et Stéphanie Tremblay, dans la catégorie «Expression corporelle-danse/création artistique», pour leur interprétation magistrale de danse «Les 5 merveilles du monde». Cette formation a également remporté le prix «Coup de Cœur du public».

Simon-Charles Tremblay-Béchard, Patrick Soucy, Philippe Larouche, Gabriel Lapointe et Ludovik Béchard-Tremblay ont pour leur part obtenu la deuxième place dans la catégorie «Interprétation/ groupe musical» pour leur électrisante prestation de la chanson «Rien entre les deux oreilles». Ces deux formations représenteront l’école secondaire de la Seigneurie lors de la finale régionale qui se tiendra le 31 mars à la Salle Albert-Rousseau du Cégep de Sainte-Foy.

Le prix «Coup de cœur du jury» a par ailleurs été décerné à la pièce de théâtre «Chez Brassard», interprétée par Stéphanie Dussault et Alexandra Dallaire.

Un contact privilégié avec les arts de la scène

Plus de 23 numéros artistiques regroupant tout près de 100 élèves de l’école en danse, théâtre, chant, musique et animation ont meublé cette grande soirée de spectacles qui a permis aux étudiants d’être en contact privilégié avec les arts de la scène, et ce, en y participant soit comme artiste, animateur, technicien ou membre de l’organisation d’un spectacle amateur.
«La «Seigneurie en spectacle», en plus d’être la finale locale du prestigieux concours provincial, est également une soirée qui célèbre les talents artistiques de nos élèves. Cette soirée est toujours très attendue par la communauté «seigneurienne», autant par les élèves que par les membres du personnel. L’équipe technique de la Seigneurie, composée également d’élèves, a encore une fois été mise à contribution afin de créer l’ambiance du spectacle de par les jeux d’éclairage et de sons nécessaires à sa réussite», a souligné le directeur adjoint à l’administration, Robert April.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *