Culture
14:19 8 mars 2015 | mise à jour le: 8 mars 2015 à 14:19 temps de lecture: 2 minutes

Soirée de l’amitié au Cercle de fermières de Courville

ARTS TEXTILES. Le Cercle de fermières de Courville a souligné, dernièrement, le 100e anniversaire des Cercles de fermières du Québec (CFQ) par une soirée de l’amitié où des invités spéciaux ont rehaussé l’événement de leur présence.

La présidente du cercle, Suzanne Lizotte, et une trentaine de membres ont accueilli pour l’occasion dans leurs locaux la présidente de la Fédération 25 et secrétaire provinciale des CFQ, Yolande de Champlain, la conseillère municipale Julie Lemieux du district électoral de la Chute-Montmorency-Seigneurial, vice-présidente du comité exécutif à la Ville de Québec, le député libéral de Montmorency, Raymond Bernier, ainsi que le député fédéral de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, Jonathan Tremblay.

Ces invités d’honneur ont pris la parole à tour de rôle pour souligner l’impact de l’implication culturelle et communautaire des CFQ avant d’admirer des pièces récentes primées à des concours d’arts textiles et de plus anciennes confectionnées il y a 130 ans. Ce parallèle représentait bien une des missions des fermières qui est de transmettre un savoir-faire artisanal appris des générations précédentes.

Route des tricots-graffitis

Rappelant que les artisanes de Courville avaient toujours l’œil ouvert sur le présent en s’impliquant dans différentes activités qui marquent le quotidien des gens d’ici, Mme Lizotte a souligné qu’elles participeront à la grande route des tricots-graffitis qui ornera, d’avril à septembre, des endroits publics bien en vue pour le plaisir des résidents et des touristes dans les municipalités participantes du Québec.

Cette nouvelle activité vient s’ajouter aux démonstrations présentées, l’an dernier, lors des Journées de la culture où les fermières avaient démontré leurs talents en tissage, tricot, couture, courtepointe et filage au fuseau en donnant la possibilité aux gens d’expérimenter eux-mêmes ces techniques.

Fort apprécié dans la communauté beauportoise, le Cercle de fermières de Courville continue aussi sa mission d’entraide en offrant des tricots à la Société Saint-Vincent-de-Paul. Il animera d’ailleurs encore un kiosque bien garni de réalisations au Salon de Mai, du 30 avril au 3 mai, au centre commercial Promenades Beauport.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *