Culture
15:00 26 avril 2015 | mise à jour le: 26 avril 2015 à 15:00 Temps de lecture: 3 minutes

Galerie d’art Ma P’tite Folie: 20 ans à mettre en valeur l’art et ses créateurs

GALERIE. Après plusieurs années à travailler au même endroit, la lassitude peut en affecter certains. Mais c’est tout le contraire pour Louise Lainé, propriétaire-fondatrice de la galerie d’art Ma P’tite Folie, à Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, qui prend autant, sinon plus de plaisir à discuter de sa passion avec les clients dans son établissement, dont elle célèbre cette année le 20e anniversaire.

«Ça n’a jamais été une corvée pour moi de rencontrer et de parler avec les gens. J’ai vraiment du plaisir à faire ce que je fais», explique-t-elle. Cette aventure a commencé avec le souhait de Mme Lainé, artiste-peintre, de posséder une galerie d’art. Au niveau de l’emplacement, elle hésitait entre le Vieux-Québec et l’Île d’Orléans. Une hésitation qui est disparue lorsqu’elle a vu la maison dans laquelle se trouve sa galerie d’art aujourd’hui, dans le village de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans. «J’ai trouvé cette maison au bord de l’eau et c’est ce qui me convenait le mieux. Je trouvais l’endroit très inspirant», souligne-t-elle.

Mme Lainé indique également qu’avec l’affluence de touristes sur l’île, l’endroit était bien choisi. Son premier client lui a donné raison. «Mon premier client était un Australien et il a acheté. Pour moi, c’était comme un message qui me disait que j’avais choisi le bon endroit», indique celle qui a rénové et agrandit cette maison de 150 ans pour pouvoir exposer davantage d’œuvres.

Artistes

À l’ouverture de la galerie, trois artistes y exposaient leurs œuvres. Aujourd’hui, ils sont 30, la grande majorité de la région. Cela permet à la propriétaire d’offrir une variété d’œuvres, ce qui est apprécié des visiteurs, selon elle. «Les gens prennent le temps de regarder les choses. Il y a des surprises dans chaque pièce. Ça arrive souvent que les clients passent au moins une heure ici», indique Mme Lainé. Peinture, sculpture, forge d’art, tissage: les formes d’arts sont nombreuses à cette galerie. Le sous-sol de l’endroit a certes été rénové, mais l’apparence originelle a été préservée, de façon à voir comment était la résidence à l’époque.

La galerie est ouverte à l’année, mais les touristes se faisant plus rares à l’Île d’Orléans lors de l’hiver et du printemps, Mme Lainé en profite pour créer. Toujours amoureuse de son travail, elle se dit bien fière de ce qu’elle a accompli. «Ce qui me rend le plus fière, je crois, c’est d’avoir été autonome, de m’être créé mon propre travail et de vivre de ce que j’aime faire.»

Programmation

Alors que la galerie fêtera ses 20 ans le 1er juin, la propriétaire en profitera pour organiser tout au long de l’été des activités lors desquelles il sera possible de voir des artistes à l’œuvre. Une façon pour elle de remercier sa clientèle.

Les artistes pour le mois de juin

12: Pierre Bougie

13 et 14: Francine Giasson ; bijoux-fusion, et Renald Brisebois, peintre acrylique

23 et 24: Gaétanne Lessard et Madeleine Laberge, aquarellistes

27 et 28: Maryse Fontaine; techniques mixtes, Jojo Marion, peintre huile, Hélène Royer, acrylique et techniques mixtes

Les 200 premiers acheteurs se verront remettre une affiche couleur.

La galerie est située au 1822, chemin Royal, à Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans. Information: 418-829-3076.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *