Culture
20:16 19 août 2015 | mise à jour le: 19 août 2015 à 20:16 temps de lecture: 3 minutes

L’église de La Nativité de Notre-Dame dévoile ses trésors

PATRIMOINE. «Une rencontre avec l’histoire», tel est le thème de l’exposition d’objets religieux qui présente les trésors de l’église de La Nativité de Notre-Dame de Beauport, à la sacristie, tous les jours de la semaine.

Deux guides engagées par la paroisse, Sara Cossette-Blais et Geneviève Morin, sont en poste depuis le début de l’été pour faire découvrir l’histoire et les richesses de l’église de style gothique du Vieux-Beauport, du lundi au samedi entre 10h et 16h, ainsi que le dimanche de 11h30 à 17h.

«L’expérience est très enrichissante, car nous avons eu la visite de nombreux visiteurs en provenance des cinq continents. Hier par exemple, nous avons accueilli une famille iranienne qui revenait d’un voyage à l’Île-du-Prince-Édouard et qui a été très impressionnée par la diversité et la beauté des objets religieux regroupés à la sacristie», souligne Sara Cossette-Blais en mentionnant, entre autres, le petit ciboire, l’encensoir et le soleil d’argent fabriqués en France au 17e siècle.

Des souvenirs mémorables

Outre ces pièces anciennes en argent, l’exposition met aussi en valeur des ciboires et calices avec bénitiers et goupillons qui datent des années 1920, une collection d’anciens vêtements liturgiques de prêtres utilisés pour célébrer la messe et participer à des processions, dont une chape tissée en fil d’or, ainsi que des chandeliers, des patènes et des reliquaires contenant des ossements, des cheveux et des bouts de vêtements de saints ayant marqué les dévotions des fidèles depuis l’érection canonique de la paroisse par Monseigneur François-De Laval, le 3 novembre 1684.

Cinq églises ont été construites, dont deux détruites par des incendies en 1890 et 1916, sur ce site historique du Vieux-Beauport qui fait maintenant partie d’un circuit touristique de plus en plus populaire auprès des visiteurs de la Capitale-Nationale grâce à l’appui de la Corporation du patrimoine et du tourisme religieux de Québec.

«La paroisse de La Nativité est membre depuis plusieurs années de cette corporation qui veille à l’animation, à l’interprétation et à la mise en valeur du patrimoine religieux de Québec. Nous en tirons une très bonne visibilité parce que l’on retrouve de très belles photos de notre église sur la page d’accueil de son site Internet», souligne Gisèle Hains, responsable du comité du patrimoine religieux et des activités culturelles à la paroisse.

Les visiteurs ont aussi l’opportunité de découvrir dans la sacristie un autel pour les enfants qui permettait de jouer à la messe avec des objets liturgiques miniatures, l’ancien baptistère rehaussé de la statue de Saint-Jean-Baptiste et de celle de Saint-Michel-Archange qui écrase le serpent, ainsi que les photos de presque tous les curés de la paroisse depuis 1731.

Le nouveau petit sanctuaire aménagé dans la l’église en l’honneur de la Vierge-Enfant, Maria Santissima Bambina, un trésor unique au Canada, suscite également l’admiration et le recueillement chez de nombreux visiteurs.

Pour plus d’information et réservation, communiquez au presbytère au 418 661-6985 ou avec Mme Hains au 418 666-3349.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *