Culture
14:20 14 juillet 2015 | mise à jour le: 14 juillet 2015 à 14:20 Temps de lecture: 3 minutes

Félix Leclerc et Charles Aznavour revisités à la sauce jazz de Marie Marron

SPECTACLE. Pour Laura Doyon et Vincent Bouchard, le concert du 17 juillet qu’ils donneront dans le cadre des Week-ends chauds du Trait-Carré marquera à la fois un retour aux sources et le début d’une nouvelle aventure. S’ils étaient du premier spectacle au parc de la Commune il y a quatre ans, ils y reviennent maintenant au sein d’un quartette tout neuf: Marie Marron.

«Ça faisait longtemps qu’on voulait faire un projet en français et reprendre les grands succès du répertoire francophone avec une saveur jazz», confie Laura Doyon. Une invitation à participer au 30e Festival FrancoFun de Prince-George en Colombie-Britannique, en mars dernier, a finalement servi de bougie d’allumage.

Déjà habitués de jouer en trio avec Jean-François Aubin au clavier, la saxophoniste et le contrebassiste de Charlesbourg ont sollicité les talents de Marie-Pier Deschênes à la voix. «Deux amis, mais surtout de grands musiciens», précise Vincent Bouchard.

La nouvelle recrue allait donner en partie son nom à la formation naissante: Marie Marron, pour Marie-Pier Deschênes, mais aussi pour le jeu de sonorités… et le jeu de mots: « »Marron(s) », parce qu’on rit beaucoup ensemble!», s’exclame Laura Doyon en donnant l’exemple.

Artistes au diapason du public

Cette belle énergie qui les unit, ils entendent bien la montrer sur scène dans le cadre de ce qui sera leur première performance locale officielle, le 17 juillet à 20h, au parc de la Commune. Les feuilles de route de Laura Doyon et de Vincent Bouchard défilent déjà une longue liste de concerts d’ambiance, «mais ce projet-là [de Marie Marron] est vraiment spécial. C’est une formation de spectacle. Ça bouge, on interagit avec le public, c’est animé…», promet la musicienne.

Au programme de la soirée, un répertoire d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs. Félix Leclerc, France Gall, Ariane Moffat, Harmonium, Georges Brassens, Daniel Lavoie, Charles Aznavour, Beau Dommage… Les compositions seront revisitées à la sauce jazz grâce aux compétences de Jean-François Aubin en matière d’arrangements.

Avant l’Europe, Beauport

Musiciens de carrière, les membres du quartette continueront d’acquitter d’autres contrats chacun de leur côté. Mais ils rêvent en petit et en grand pour Marie Marron. Encouragés à partager leurs plus folles ambitions, ils osent: «On aimerait visiter les portes de l’Europe… […] Et faire un disque», lancent Laura Doyon et Vincent Bouchard.

Dans l’intervalle, les Beauportois auront la chance de les découvrir gratuitement le 26 juillet à l’occasion de Jazz’Art, à l’agora Girardin. Exceptionnellement, un batteur se joindra au quartette pour bonifier l’expérience musicale.

Week-ends chauds du Trait-Carré

– 16 juillet: Martine St-Clair

– 17 juillet: Marie Marron

– 23 juillet: Boris et les Gitans de Sarajevo

– 24 juillet: Les Évadés

– 30 juillet: Dave & chums

– 31 juillet: Ima

– 6 août: Quintette Valses chics et la soprano Sabrina Ferland

– 7 août: Le Hot Club de ma rue

– 13 août: Odeur de swing

– 14 août: Luc de Larochellière

En cas de pluie, le spectacle des Week-ends-chauds a lieu à l’église Saint-Charles-Borromée. Pour info: www.weekendstraitcarre.com. Pour info sur Jazz’Art: www.ecoledemusiquedescascades.com. Marie Marron est également sur Facebook.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *