Culture
16:20 15 septembre 2015 | mise à jour le: 15 septembre 2015 à 16:20 temps de lecture: 3 minutes

Indépendanse, première école de danse certifiée RAD à Québec

DANSE. Amorçant sa quatrième année d’existence, l’école de danse Indépendanse de Beauport innovera, cet automne, en accueillant dans ses nouveaux studios de la rue Seigneuriale des jeunes danseurs ayant une déficience physique et intellectuelle.

Première école de danse certifiée RAD à Québec par le biais du projet lancé par Luca Patuelli, l’établissement offre différents styles de danse comme le jazz, le contemporain, le hip-hop, la danse créative et le ballet classique. Après trois ans passés dans des locaux situés au sous-sol de l’ancienne Caisse Desjardins de Beauport, l’école vient d’emménager dans des espaces plus vastes et adaptés aux besoins de sa clientèle au rez-de-chaussée du centre commercial La Halte des Seigneurs.

«Nous avons tenu dernièrement une journée portes ouvertes qui a connu un franc succès en portant à plus de 250 le nombre de nos élèves, dont l’âge varie de 2 ans à 60 ans», soulignent les deux directrices Marie-Noëlle Goulet et Émilie Harvey.

Des ateliers avec Luca Patuelli

Pour obtenir cette première certification RAD à Québec, Marie-Noëlle Goulet et Émilie Harvey ont suivi une formation spéciale sur deux jours à Montréal avec le danseur professionnel, conférencier motivationnel et chorégraphe Luca Patuelli, atteint lui-même d’une maladie qui s’attaque aux jointures.

Depuis cette rencontre, l’école de danse Indépendanse a augmenté son programme d’activités en se déplaçant aussi dans les écoles primaires du Parc et des Cimes, ainsi que dans les écoles secondaires de la Courvilloise, Académie Sainte-Marie et Saint-Jean-Eudes pour donner des cours et des ateliers qui ont pour mission d’encourager l’estime de soi et améliorer la condition physique des jeunes ayant divers handicaps.

«Nous nous spécialisons dans l’accueil de clientèle avec des besoins particuliers tels que la déficience physique, la déficience intellectuelle, le trouble du spectre de l’autisme et tout autre besoin particulier. Au moyen de la danse urbaine, nous enseignons que tout le monde peut participer aux activités à sa façon. Nos devises sont: «Pas d’excuses, pas de limites» et «Tout le monde peut danser », ajoutent les deux directrices.

Soulignant que le bouche à oreilles faisait bien son chemin, Marie-Noëlle Goulet et Émilie Harvey ont mentionné au Beauport Express que deux groupes de six jeunes participeront aux ateliers RAD de la prochaine session dans les nouveaux locaux de l’école, dont les membres ont gagné de nombreux trophées dans diverses compétitions régionales et provinciales au cours des trois dernières années.

Les nouveaux studios sont situés au 340 Seigneuriale, dans des locaux du centre commercial La Halte des Seigneurs. Pour plus d’information sur les activités offertes, visitez les sites Internet www.independanse.ca et www.projetrad.com ou composez le 581 981-9944.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *