Culture
15:47 15 mai 2014 | mise à jour le: 15 mai 2014 à 15:47 Temps de lecture: 4 minutes

Pas de 10e anniversaire pour le Festival Beauport en Blues

MUSIQUE – Considéré comme l’événement culturel estival le plus important à Beauport, le Festival Beauport en Blues ne fêtera pas son 10e anniversaire, en juillet prochain, à l’agora Girardin.

Le directeur de la programmation, Éric Morin, l’a confirmé au Beauport Express en soulignant que des coupures importantes au niveau du financement de l’événement avaient forcé les administrateurs de la corporation Les Amis de la Grange Marcoux, organisme gestionnaire du festival, à renoncer à la présentation des spectacles l’été prochain.

«Nous avons établi depuis neuf ans un certain standard auprès des amateurs de blues et je me voyais mal revenir en arrière avec des spectacles de moins grande qualité. Notre intention était de ramener sur scène les coups de cœur de chacune des années, mais avec les diminutions prévues des subventions du Conseil beauportois de la culture et de l’Arrondissement de Beauport provenant de l’Entente de développement culturel avec le ministère de la Culture, c’était devenu impossible», souligne M. Morin.

Selon ce que le Beauport Express a appris, tous les organismes de loisirs reconnus par l’Arrondissement de Beauport ont subi des baisses de subventions, l’an dernier, en raison des revenus moindres enregistrés par l’exploitation des activités des bingos qui servent à les financer par l’entremise du Comité de financement Bingo des Chutes. Les nouvelles règles de l’Entente ne permettant plus aux arrondissements de subventionner un événement récurrent de trois ans ont aussi pesé lourd dans la balance.

Des problèmes administratifs aussi en cause

En entrevue avec le Beauport Express, le directeur de la Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire à l’arrondissement, Clément Matte, et la responsable de la vie culturelle, Caroline Thibault, ont affirmé avoir travaillé très fort afin que cet événement majeur se poursuive, mais que des problèmes administratifs avec la corporation Les Amis de la Grange Marcoux avaient beaucoup nui à la tenue d’une 10e édition.

«Tous les organismes reconnus par l’Arrondissement qui obtiennent des subventions ont des responsabilités légales à respecter comme la tenue d’une assemblée générale annuelle, le dépôt d’un bilan financier et d’un rapport d’activités. Les dirigeants du festival ont manqué à leurs devoirs au cours des deux dernières années en ce domaine. Nous avons essayé de les rencontrer dans la dernière année pour obtenir une reddition de comptes et cela a été impossible malgré les nombreuses invitations qui leur ont été adressées. Le conseil d’arrondissement n’a alors pas eu d’autre choix que de retirer cette reconnaissance», note M. Matte qui déplore la perte d’un festival aussi populaire.

Un spectacle de Mario Saint-Amand

Pour combler ce départ, la Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire présentera gratuitement le spectacle «22 câline de blues» de Mario Saint-Amand, le samedi 19 juillet à 19 h 30, à l’agora Girardin. De son côté, Éric Morin songe à poursuivre le festival l’an prochain, mais dans une autre ville.

«Vu que nous n’avons plus de lien avec Beauport et que nous sommes persuadés que le festival peut encore devenir un des gros événements de blues dans la région, nous avons commencé les démarches pour le produire ailleurs, sur la Côte-de-Beaupré, à L’Ancienne-Lorette ou à Saint-Augustin-de-Desmaures», laisse entendre M. Morin.

Beauport en Blues en chiffres

12 000 à 15 000 spectateurs par année

Budget de 25 000 $ au début en 2005

Budget estimé de 60 000 $ pour 2014

10 bénévoles impliqués dans les activités

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *