Culture
04:22 2 juin 2014 | mise à jour le: 2 juin 2014 à 04:22 Temps de lecture: 2 minutes

Hommage à Maman Dion à l’église de La Nativité

HISTOIRE DE BEAUPORT – Le conseil de fabrique de La Nativité de Notre-Dame de Beauport a rendu hommage, samedi soir dernier, à Maman Dion, en lui remettant une plaque en hommage et reconnaissance à tous les descendants de l’ancêtre des familles Dion en Amérique, Jean Guyon, et son épouse Mathurine Robin, arrivés en juin 1634 dans la Seigneurie de Beauport après être partis de Mortagne, au Perche, en France, trois mois auparavant.

Née Thérèse Tanguay, épouse de feu Adhémar Dion avec qui elle a donné naissance à 14 enfants, dont la célèbre chanteuse Céline Dion connue mondialement, Maman Dion était de passage à l’église historique du Vieux-Bourg pour assister au concert-bénéfice de sa fille Ghislaine en duo avec le pianiste de renommée internationale, Didier Chasteau.

Le public a eu droit à une prestation remplie de chansons d’amour comme «Smile», «Georgia», «L’Essentiel» de Ginette Reno, «You are the sunshine of my life» et «Quand les hommes vivront d’amour » qui ont été suivies en deuxième partie par des pièces gospel interprétées par la chorale canadienne Sensation.

Un grand rendez-vous familial

Très heureuse de la tenue de ce concert, dont 20 % du montant des billets vendus a été remis au conseil de fabrique de la paroisse pour financer les réparations majeures à l’église, la marguillière responsable du comité du patrimoine religieux et des activités culturelles, Gisèle Hains, a qualifié l’événement de grand rendez-vous familial parce que plusieurs membres de la famille Dion étaient présents pour souligner le 380e anniversaire de l’arrivée dans la Seigneurie de Beauport en 1634 de Jean Guyon, l’ancêtre des familles Dion d’Amérique.

En tournée dans diverses églises du Québec, le duo a aussi versé une partie des recettes de la soirée à la Fondation Maman Dion qui achète du matériel scolaire aux enfants de familles démunies.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *