Culture
17:31 5 novembre 2014 | mise à jour le: 5 novembre 2014 à 17:31 temps de lecture: 3 minutes

Quatre repères commémoratifs pour les 50 ans des sites patrimoniaux de Québec

ART URBAIN. Quatre œuvres en aluminium de la sculpteure professionnelle Luce Pelletier constituées d’interprétations iconographiques à caractère historique réparties par étagement ont été dévoilées, ce matin, par la Ville de Québec à titre de repères commémoratifs pour célébrer le 50e anniversaire des sites patrimoniaux déclarés sur son territoire, Beauport, Charlesbourg, Sillery et le Vieux-Québec.

Chaque œuvre représente le caractère identitaire particulier aux sites patrimoniaux déclarés concernés, tant sur le plan du patrimoine naturel, historique, bâti ou religieux que de l’histoire de l’implantation des villages et des faits saillants du développement des communautés.

Les repères commémoratifs de Sillery, du Vieux-Québec et de Beauport sont déjà installés, tandis que celui de Charlesbourg le sera en janvier 2015 à l’occasion du 350e anniversaire de sa fondation.

Ce projet s’inscrit en lien direct avec la Vision du développement de l’art public de la Ville de Québec 2013-2020. Il a été réalisé dans le cadre de l’Entente de développement culturel intervenue entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Québec qui ont contribué chacun 100 000 $ pour le financement.

Le repère commémoratif de Beauport a été inspiré du développement linéaire le long du chemin et de l’avenue Royale, de l’importance de l’agriculture et de l’extraction de la pierre, ainsi que du développement industriel important comme les moulins à farine, les brasseries, les scieries et les manufactures de coton. Il est situé à l’angle de l’avenue Royale et du boulevard François-De Laval.

Le repère commémoratif de Charlesbourg a été conçu afin de rendre hommage au Trait-Carré, dont le mode de lotissement est unique au Québec, à l’église Saint-Charles-Borromée, au moulin à eau, à l’agriculture et aux maisons rurales de bois aux toitures à deux versants. Il sera inauguré en janvier 2015 au parc de la Commune.

Le repère commémoratif de Sillery évoque le patrimoine naturel du site avec ses points de vue sur le fleuve et ses boisés, en plus de rappeler la présence autochtone, la Maison des Jésuites, l’église Saint-Michel, l’industrie du bois, les maisons d’ouvriers du chemin du Foulon et la présence institutionnelle. Il est situé au parc Bergerville.

Le repère commémoratif du Vieux-Québec fait référence à l’importance du port, des fortifications, des maisons aux influences françaises et britanniques, ainsi qu’au rôle de capitale civile et religieuse du site. On le retrouve dans le secteur de la rue du Trésor et de la rue Sainte-Anne.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *