Culture
20:50 8 mars 2016 | mise à jour le: 8 mars 2016 à 20:50 temps de lecture: 2 minutes

Réflexion sur l’infiniment petit au Musée de la civilisation

EXPOSITION. Avec sa nouvelle présentation «Nanotechnologies : l’invisible révolution», le Musée de la civilisation de Québec propose une réflexion sur le développement des technologies de l’infiniment petit dans plusieurs aspects de notre quotidien. Imperceptible à l’œil nu, ce phénomène suscite à la fois enthousiasme et inquiétude.

Devenus incontournables, les nanos servent à améliorer les performances notamment des appareils électroniques, mais également des cosmétiques, des traitements médicaux ainsi que des vêtements et accessoires sportifs. Elles promettent des utilisations optimisées et prometteuses.

À l’inverse, issues des mondes futuristes de la science-fiction, les nanotechnologies revêtent parfois un caractère sombre qui dominera un jour l’humanité. Ainsi, l’intérêt généré par les découvertes scientifiques laisse souvent place à une méfiance grandissante du public.

Prise de position

L’exposition du Musée de la civilisation aborde justement une approche globale devant cette réalité. Autant le potentiel d’avenir que les risques pour notre quotidien sont mis en lumière. Dans son choix de parcours, le visiteur est invité à prendre position à l’égard des enjeux liés au développement des nanotechnologies.

En bout de parcours, du 9 mars 2016 au 2 avril 2017, les principaux partenaires de l’exposition, dont Prima Québec et FPInnovations, ainsi que le milieu scientifique et universitaire, obtiendront les résultats d’un vaste sondage populaire sur les attentes et appréhensions du public sur le développement des nanos.

Définition de nanotechnologie

Tout matériau dont la dimension se situe entre 1 et 100 nanomètres. Cet élément de mesure correspond à un milliardième de mètre (0,000 000 001m). À cette échelle, on manipule atomes et molécules pour fabriquer des nanostructures.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *