Culture
15:52 10 mars 2016 | mise à jour le: 10 mars 2016 à 15:52 temps de lecture: 2 minutes

125 ans de musique pour le Club musical de Québec

Afin de souligner sa 125e année d’existence, le Club musical de Québec propose un retour dans le temps aux amateurs de musique. Des expositions en collaboration avec différents organismes du patrimoine et des spectacles dans des salles de concert chargées d’histoire seront proposés au public en marge de la programmation musicale régulière de l’organisme.

Fondé en 1891 par un groupe de femmes de Québec passionnées de musique, le Club musical de Québec s’est donné comme mission de diffuser la musique classique dans la capitale nationale à une époque où la scène culturelle en était à ses premiers balbutiements.

Encore aujourd’hui essentiellement supporté par le travail de bénévoles, l’organisme à but non lucratif propose chaque année une programmation variée de récitals combinant habituellement des spectacles de chant, de cordes et de piano.

Pour 2016, année qui marque son 125e anniversaire d’existence, le Club musical a choisi de mettre l’accent sur l’histoire de la diffusion de la musique à Québec en s’associant avec le Musée des Ursulines, le Musée de la civilisation et le Musée national des beaux-arts de Québec afin de proposer des expositions sur différentes thématiques touchant au patrimoine musical. On a aussi voulu revisiter les salles de concert qui ont été des lieux privilégiés de la diffusion de la musique à Québec, notamment l’Institut Canadien de Québec (aujourd’hui la Maison de la littérature) et le Château Frontenac, ce dernier lieu étant celui coïncidant avec la période d’essor du Club musical. C’est le duo Amal, formé des pianistes Yaron Kohlberg et Bishara Haroni, qui tiendra la vedette au spectacle du Château Frontenac prévu le 24 mars prochain.

«Le Château Frontenac étant le lieu de l’envol international du Club, on trouvait l’image intéressante de présenter un duo israélo-palestinien pour ce spectacle, souligne la directrice musicale du Club, Marie Fortin. Comme le Château est également un lieu de conférences de paix, on trouvait que le symbole de ce spectacle était plutôt fort.»

Les détails de la programmation du Club musical de Québec sont disponibles à l’adresse clubmusicaldequebec.com Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *