Culture
20:00 15 novembre 2016 | mise à jour le: 15 novembre 2016 à 20:00 temps de lecture: 3 minutes

BKOM lance un jeu 100% local

JEU VIDÉO. La compagnie BKOM a le vent dans les voiles. Après avoir rénové et agrandit ses studios au cours des cinq dernières années, elle vient tout juste de lancer son premier jeu original nommé Little Lords of Twilight: Nights and Days of Zikverländ.

«C’est un jeu de type RPG (Role playing game) qui permet aux joueurs de se mesurer contre d’autres joueurs (PvP) de partout à travers le monde», explique Frédéric Martin, président et directeur général de BKOM.

Le pdg décrit la première création originale de BKOM, réalisée à 100% dans les studios du secteur Lebourgneuf, en la comparant à une histoire bien connue. «La mécanique distinctive de notre jeu, c’est qu’il y a une horloge interne. On passe du jour à la nuit, ce qui a un grand impact sur le héros qu’on a choisis d’incarner. Un peu à l’image de Docteur Jekyll et M. Hyde, les personnages vont changer leurs apparences et leurs pouvoirs en fonction du moment de la journée.»

Ayant visé le marché du mobile, il explique que le format du jeu a été pensé en conséquence. «C’est un format de type « collation », c’est-à-dire de très courte durée. On sait que sur le mobile, ce qui est recherché ce sont des courtes parties, mais à grandes fréquences.»

Une histoire de famille

Si 90 personnes ont travaillé sur la réalisation du jeu, sa sortie a une signification particulière pour Frédéric Martin et sa famille. «Tous les personnages sont issus d’histoires de l’heure du dodo pour mes enfants. On inventait ces histoires-là et on s’est ramassé avec une collection de personnages et un univers particulier.»

Après plusieurs années, les histoires inventées sont devenues Little Lords of Twilight: Nights and Days of Zikverländ. «Douze ou treize ans plus tard, alors que les enfants sont devenus des adolescents, on a revisité l’univers qu’ils avaient aidé à créer en en faisant un jeu. Afin de les rendre pertinents pour une audience plus âgée, les personnages sont devenus plus sombres en connaissant des mutations suivant les cycles du jour et de la nuit.»

La fille de M. Martin, Rosalie, a notamment contribué en nommant l’un des héros qu’il est possible d’incarner. Véronique et Line, figures importantes du quotidien de son enfance, sont devenues Veroline.

La pointe de l’iceberg

Après un an de développement pour Little Lords of Twilight: Nights and Days of Zikverländ, BKOM a lancé, gratuitement, le jeu sur les plateformes iOS et Android dans quatre pays, le 7 novembre dernier. D’ici janvier prochain, 50 pays seront ajoutés à la liste, dont les États-Unis. «Il y aura bientôt un lancement planétaire. Présentement, nous sommes au Canada, en Angleterre, en Nouvelle-Zélande et en Australie.»

Uniquement sur mobile, le jeu pourrait aussi se retrouver éventuellement sur console. «On veut amener le jeu non seulement à une audience plus vaste, mais aussi sur d’autres plateformes. On considère actuellement certaines consoles et peut-être sur l’ordinateur (PC) aussi.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *