Culture
15:39 23 février 2018 | mise à jour le: 23 février 2018 à 15:39 temps de lecture: 3 minutes

Marie-Josée Lord lance un autre album

La chanteuse d’opéra de Lévis qui a fait ses études en chant classique au Conservatoire de Musique de Québec, Marie-Josée Lord, lancera officiellement son nouvel album le 27 février prochain. 

««J’ai l’impression que c’est l’opéra qui m’a choisie»

Photo gracieuseté – André Chevrier

Intitulé Femmes, celui-ci sera présenté lors d’un concert-lancement qui aura lieu au Théâtre Maisonneuve, dans le cadre du festival Montréal en lumière. Elle partagera la scène avec l’Orchestre symphonique de Laval sous la direction d’Alain Trudel, également collaborateur dans la production de l’album.

Des thèmes universaux

La chanteuse soprano incarne, sur son nouvel album enregistré live avec l’Orchestre symphonique, les héroïnes d’opéra de Verdi, de Puccini et de Massenet. Les thèmes portent sur l’amour, la vie, le fait de porter la vie, la mort et la vieillesse. «C’est un album plus mature et avec plus de profondeur, et j’en suis très fière», explique-t-elle.

Les amateurs pourront reconnaître à travers sa voix quelques-uns des personnages de femmes faisant vibrer ce style de musique, tels Violetta (La Traviata), Aïda (Aïda), Cio-Cio-San (Madama Butterfly), Thaïs (Thaïs) et Salomé (Hérodiade).

«J’ai l’impression que c’est l’opéra qui m’a choisie, explique-t-elle. Je vois le chant comme un moyen d’expression, et une façon de partager ma passion.» Adolescente, elle était adepte du piano et du violon. L’artiste a commencé à explorer l’univers du chant classique vers l’âge de 20 ans auprès de madame Jacqueline Martel Cistellini au Conservatoire de musique de Québec. Elle a maintenant réussi à se tailler une place sur la scène artistique nationale.       

Une place parmi les grands

Son premier album éponyme a reçu le Félix de l’année en 2011 dans la catégorie album classique vocal. Les amateurs la connaissent aussi pour ses albums Amazing Grace (2014) et Yo soy Maria (2012). Au cours de la dernière année, elle a fait partie de Dialogues des Carmélites, une production de l’Opéra de Montréal. À l’été 2017, elle a célébré le 375e anniversaire de Montréal en chantant devant un auditoire de près de 80 000 spectateurs.

Le chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique de Laval qui a participé à la production de l’album, M. Alain Trudel, a quant à lui récemment été nommé à la tête du Toledo Symphony (USA). Il est aussi le premier chef des concerts jeunesse et famille de l’Orchestre du Centre national des Arts et premier chef invité de l’Orchestre symphonique d’Ottawa. 

Marie-Josée Lord a enregistré son album avec l’Orchestre symphonique de Laval.

Photo gracieuseté – Éric Myre

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *