Culture
15:00 24 août 2018 | mise à jour le: 24 août 2018 à 15:00 temps de lecture: 3 minutes

Une nouvelle salle en 2021 pour Les Gros Becs

Plus de 30 ans après sa fondation, le théâtre jeunesse Les Gros Becs franchit une étape importante avec La Caserne, son nouveau projet qui devrait voir le jour pour la saison 2021-2022.

Actuellement, le théâtre est situé en plein cœur de la rue Saint-Jean

Photo Métro Média – Charles Lalande

Actuellement située sur la rue Saint-Jean, la salle de spectacles est «désuète», admet le directeur général et délégué artistique, Jean-Philippe Joubert.

«L’idée est d’établir une nouvelle construction qui va satisfaire les besoins de notre jeune public et d’avoir des conditions de diffusion optimales.»

Le dirigeant ne parle pas seulement d’un pas important, mais d’un pas qui était d’abord et avant tout essentiel. Rappelons que les installations actuelles avaient été conçues pour une clientèle visant les adultes.

Elle a été restructurée pour le public cible des Gros Becs, mais le nouveau projet, qui consiste à grandir et transformer la Caserne Dalhousie pour y loger une salle principale de 350 places et une salle multifonctionnelle, permettra son lot d’opportunités.

«Notre salle actuelle compte 240 sièges, alors c’est une augmentation intéressante. Parfois, des spectacles étaient trop gros ou trop coûteux pour nous. Ce ne sera plus le cas», poursuit M. Joubert, qui sera bien fier d’avoir la seule infrastructure culturelle des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches qui sera spécifiquement destinée aux arts de la scène pour les enfants et adolescents.

Appel d’offres

L’organisation a récemment lancé son appel d’offres pour un concours d’architecture pour la construction du nouvel édifice dans le Vieux-Port. Des firmes d’architecture en consortium avec les firmes d’ingénierie sont invitées à soumettre leur dossier de candidature.

«Nous avons transmis aux firmes un gros document où nous avons établi de façon extrêmement précise la liste de nos besoins. Nous n’expliquons pas comment nous voulons répondre à ces besoins. C’est à eux de nous faire des propositions!»

Un jury de six personnes, composé de quatre architectes, d’un ingénieur et de M. Joubert lui-même, tâchera de sélectionner la meilleure proposition.

«Nous serons dans La Caserne Dalhousie, un milieu prioritaire situé en plein cœur de la ville de Québec. Nous voulons avoir une proposition architecturale qui va bien s’intégrer au patrimoine, autant de façon visuelle que fonctionnelle.»

Le projet, dont le montant final n’est pas encore connu, a été financé par le gouvernement du Québec (11,5M$) et par la Ville de Québec (1,8M$). Éventuellement, M. Joubert entend solliciter la communauté locale pour mettre l’épaule à la roue.

Jean-Philippe Joubert, directeur général et délégué artistique du théâtre jeunesse Les Grocs Becs. En poste depuis deux ans, son mandat est de mener à terme ce projet.

Photo gracieuseté – Théâtre jeunesse Les Gros Becs

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *