Culture
17:25 5 juin 2007 | mise à jour le: 5 juin 2007 à 17:25 temps de lecture: 3 minutes

Les descendants de Wolfe et Montcalm s’affronteront en 2009

Quelque 2 000 soldats assiégeront les plaines d’Abraham, du 6 au 9 août 2009, à l’occasion d’une reconstitution tenue dans le cadre d’activités gratuites de commémoration du 250e anniversaire de la célèbre bataille qui, tel que l’histoire le dit, a changé le sort de l’Amérique tout entière.

Lors de ce rendez-vous, les amateurs d’histoire se verront offrir sur un plateau d’argent la chance de replonger en 1759-1760, alors que 2 000 «reconstituteurs» historiques établiront des campements d’époque et participeront à deux affrontements plutôt qu’un. Les descendants de Wolfe et Montcalm croiseront donc le fer, dans ce qui s’annonce comme étant la plus importante reconstitution du genre au pays.

Ces derniers ne se sont d’ailleurs pas gênés pour faire une apparition surprise lors du point de presse annonçant l’événement. Ils en ont profité pour préciser que leurs descendants respectifs d’Angleterre et de France seront présents en 2009 pour présider la bataille amicale du samedi et du dimanche. Ainsi, il a été permis d’apprendre qu’il ne s’agira pas de la réplique exacte des affrontements entre les troupes françaises et britanniques de 1759-1760, mais plutôt d’une évocation représentative des batailles de l’époque, en ce qui a trait aux batailles en rangée, à la vie dans les campements militaires, aux uniformes, à l’armement, etc. Parions toutefois que les issues des affrontements sauront certainement rendre justice aux deux empires : les Britanniques pour commémorer la bataille des plaines d’Abraham et les Français pour la bataille de Sainte-Foy.

De plus, la Commission des champs de bataille nationaux proposera à la population des visites commentées des campements et de l’animation. Des marchands spécialisés offriront à bon prix des reproductions de matériel historique, sans compter que la Commission poursuit ses pourparlers avec des musées, des forts et des sociétés historiques ayant un lien avec la guerre de Sept Ans, dont fait partie la bataille des plaines d’Abraham, pour assurer leur présence à l’événement, question de montrer un portrait complet de ces années de lutte pour le pouvoir.

Nul besoin de mentionner que c’est avec un enthousiasme débordant que le président de la Commission des champs de bataille nationaux, André Juneau, a annoncé la tenue de ce grand rendez-vous.
«Nous souhaitons souligner de façon mémorable cette page de notre histoire et le public sera certainement heureux à l’idée de retrouver l’effervescence des campements et des affrontements décisifs, en présence de répliques vivantes des valeureux qui ont façonné l’histoire», explique-t-il.

Plus de 100 000 visiteurs sont attendus à cette activité spectaculaire et gratuite. La programmation sera complétée sous peu par d’autres activités commémoratives.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *