Culture
23:14 11 juin 2007 | mise à jour le: 11 juin 2007 à 23:14 temps de lecture: 4 minutes

Un 100e sous le signe des célébrations

Les préparatifs vont bon train en vue du 100e anniversaire du Parc des Champs-de-Bataille. À moins de 300 jours du début des festivités, force est d’admettre que les organisateurs n’ont pas chômé au cours des derniers mois.

Pour son centenaire, le parc s’offre un grand chapiteau. Situé face au jardin Jeanne d’Arc, de la Saint-Jean-Baptiste jusqu’à la fête du Travail, celui-ci sera le point de rassemblement des activités. Du matin jusqu’au soir, et ce, tous les jours, les visiteurs pourront y obtenir une foule de renseignements entourant les célébrations.

Il sera notamment possible d’y admirer les réalisations des 100 dernières années. Un spectacle son et lumière d’une dizaine de minutes reprendra l’histoire des hauteurs de Québec, depuis l’arrivée d’Abraham Martin jusqu’à la création du parc, et mettra en relief l’évolution du parc. Intégrés sur un plan géant des plaines à leur emplacement réel, les bâtiments aujourd’hui disparus reprendront vie sous forme d’une trentaine de maquettes en trois dimensions. Des projections rappelleront de leur côté des événements passés et actuels.

Pour tous les goûts

Du 27 juillet au 3 août 2008, diverses activités au goût de chacun viendront pigmenter cette semaine festive. La Commission des champs de bataille nationaux a choisi de donner une couleur différente à chaque jour en mettant à l’honneur une clientèle spécifique.

Le dimanche 27 juillet sera l’occasion de se divertir en famille lors du pique-nique d’Abraham. Jeux gonflables, maquillage, animation vivante et spectacles explosifs seront à l’honneur. Le lundi, la Commission se met sur son trente-et-un en invitant son personnel et ses anciens commissaires et employés à des retrouvailles mémorables. Le mardi, les enfants âgés de 8 à 12 ans des terrains de jeux se lanceront à l’assaut des plaines et formeront le nombre «100» qui sera capté du haut des airs. Si les activités du mercredi restent toujours à déterminer, on sait déjà que les aînés seront à l’honneur le jeudi au kiosque Edwin-Bélanger où un grand spectacle de variétés et des surprises sont prévus.

Les vendredi et samedi feront la joie des sportifs, alors que le parc fera place à des compétitions amicales de cross-country, au vélo, à la marche et au workout, la Défense nationale, en collaboration avec la Commission, proposera au grand public de prendre part au biathlon de patin à roues alignées et de tir. Enfin, le dimanche 3 août marquera le 200e anniversaire du début de la construction des tours Martello, vestiges militaires uniques au Québec visant à protéger les fortifications contre l’ennemi. Trois subsistent encore, deux d’entre elles (no 1 et 2) sont situées sur les plaines d’Abraham, tandis que la troisième (no 4) se trouve dans le faubourg Saint-Jean-Baptiste. Pour souligner cette page historique, les trois tours seront exceptionnellement accessibles au public.
À tous ces rendez-vous s’ajouteront le symposium Plaines couleurs qui réunira, à l’initiative de l’artiste Bertrand Turmel, 200 peintres de la région de Québec et de l’extérieur les 1,2,3,8,9 et 10 août. Sans oublier la grande fresque des plaines : un rassemblement auquel participeront plus de 500 figurants du 13 au 17 août.
«La fête en sera une pour les gens de Québec, pour les gens du Québec et pour ceux de partout au Canada, explique André Juneau, président de la Commission des champs de bataille nationaux. Les plaines étant un lieu de rassemblement naturel, il y a lieu d’espérer la participation du plus grand nombre de personnes possible».

André Juneau, président de la Commission des champs de bataille nationaux, entouré de Marguerite Martin et du capitaine John Le Breton. (Photo Frédérick Masson)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *