Culture
12:38 28 janvier 2010 | mise à jour le: 28 janvier 2010 à 12:38 temps de lecture: 2 minutes

Faire son temps: six détenus témoignent

Le Cégep François-Xavier-Garneau propose ce soir à 19h la projection du documentaire Un trou dans le temps, portant sur la réalité de six détenus du pénitencier fédéral Archambault de Sainte-Anne-des-Plaines.

La réalisatrice Catherine Proulx et l’un des personnages du film, Léo Simard, aujourd’hui en libération conditionnelle, seront présents pour participer à la discussion citoyenne suivant la projection.

L’Association des services de réhabilitation sociale du Québec (ASRSQ) organise un forum documentaire amenant des présentations du long-métrage Un trou dans le temps dans d’autres villes du Québec au cours des prochaines semaines.

Le film produit par Karine Dubois montre une incursion dans l’intimité des cellules de ces détenus appelés André, Gérald, Michel, Léo, René et Ziad, purgeant de longues sentences.

Les prisonniers souhaitent que ce film fasse réfléchir tous ceux et celles qui peuvent encore faire de bons choix. La réalisatrice Catherine Proulx dépeint son film comme étant «sans fard et sans artifice». «Il s’agit d’un film sans parti pris qui se concentre sur le quotidien des détenus. J’ai tenté d’y faire le portrait de la vie en prison», explique-t-elle.

Fait à souligner: ce sont les détenus qui ont invité l’équipe à entrer au pénitencier. «On a pensé qu’avec le documentaire, on pourrait peut-être faire passer des messages, mais pas se placer en victimes», explique Michel Brisson, ayant été détenu pendant plus de 25 ans en prison.

La projection a lieu au Pavillon A, Salle A à 19h. Entrée libre. Pour plus d’informations sur le film: http://www.untroudansletemps.com.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *