Culture
11:34 29 octobre 2017 | mise à jour le: 29 octobre 2017 à 11:34 temps de lecture: 2 minutes

Déjà 20 ans pour l’International des musiques sacrées de Québec

MÉLODIES. Les hauts lieux religieux de la ville vibreront aux sons de la 20e édition de l’International des musiques sacrées de Québec (IMSQ) qui aura lieu du 2 au 5 novembre prochain. 

Les Rhapsodes participeront à l’International des musiques sacrées de Québec du 2 au 5 novembre.

Photo gracieuseté

Mona Lechasseur

Encore cette année, l’évènement est partenaire des Violons du Roy, de l’Orchestre symphonique de Québec et des lieux riches en patrimoine comme la basilique Notre-Dame de Québec, la chapelle du Musée de l’Amérique francophone, la chapelle du Monastère des Augustines et l’Église Saint-Roch. «Ces lieux extraordinaires accueilleront des grands artistes, ce qui fera assurément vivre une expérience sonore et visuelle incroyablement riche aux spectateurs», explique M. Jacques-André Pérusse, directeur général de l’International.

Une ouverture sur le monde

Cette année s’annonce particulièrement diversifiée avec le thème l’Ouverture sur le monde. On y présente plusieurs chanteurs et musiciens d’ici et d’ailleurs, comme le chœur Les Rhapsodes, Tango Boréal, Charbel Rouhana, l’ensemble Oktoécho et la chanteuse d’origine marocaine Leila Gouchi, qui offriront des concerts aux sonorités très diversifiées. Les spectateurs pourront en effet apprécier des chants grégoriens, des spectacles amérindiens, de la musique du Maroc et du Liban. «On veut mettre à l’avant-plan l’unicité de tous et chacun à travers la musique, sans barrière religieuse», poursuit M. Pérusse. 

Une mission toujours grandissante

@R:D’abord établi en 1997 à l’Église Saint-Roch pour apporter paix et beauté dans la vie des gens du quartier, l’IMSQ a vu sa mission s’élargir au fil des années. «Nous avons aujourd’hui pour objectif de faire découvrir à la fois la musique sacrée et le patrimoine religieux de Québec au plus grand nombre de personnes possible», avance M. Pérusse. Différents concerts ont lieu dans ces espaces de recueillement, permettant à la musique spirituelle et à l’art sacré de se côtoyer.

Notons que l’IMSQ accentuera sa présence sur la scène culturelle de Québec par ses diverses collaborations et partenariats tout au long de l’année.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *