Culture
20:31 9 octobre 2012 | mise à jour le: 9 octobre 2012 à 20:31 temps de lecture: 2 minutes

Alys Robi entre au musée

Le Musée de la civilisation a reçu un important fonds d’archives (photographies, lettres, partitions et affiches) provenant de la succession de Lady Alys Robi. Quelques-uns de ces objets sont exposés en une brève rétrospective dans le couloir Rayonnement de l’institution muséale.

Pour le petit-neveu et responsable de la succession d’Alys Robi, Martin Latulippe, il s’agit d’un moment historique. «J’étais très proche d’Alys; elle était la sœur de ma grand-mère, Marguerite Fillion-Robitaille. Depuis les 20 dernières années, c’était ma deuxième grand-maman. Ça faisait partie de ses souhaits futurs d’avoir un musée. Cette petite exposition est un point de départ», a-t-il évalué.

Parmi le matériel contenu dans les 50 boîtes données au musée, on retrouve notamment des enregistrements sonores de la chanteuse, dont ses premiers disques 78 tours enregistrés chez RCA Victor à New York, des instruments de musique, ainsi que quelques robes de scène.

«Quand on a vécu une vie comme celle de ma grande-tante, c’est un accomplissement total. Alys avait une grande force de caractère, une foi incroyable. Elle a contribué à faire connaître la fierté québécoise», a souligné son petit-neveu.

De Saint-Sauveur à New York

Selon le directeur général du Musée de la civilisation, Michel Côté, Lady Alys Robi fait partie de ces rares artistes qui, par le talent et par sa persévérance, ont ouvert la voie aux vedettes d’aujourd’hui. «C’est le rôle du Musée de la civilisation de garder leurs traces», a-t-il affirmé.

Rappelons qu’Alys Robi est né dans le quartier Saint-Sauveur de Québec en 1923. Au sommet de sa gloire, à l’âge de 24 ans, elle est internée dans un hôpital psychiatrique. Elle a enregistré ses premiers disques à New York et a donné des spectacles dans une vingtaine de pays.

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *