Culture
20:57 24 septembre 2012 | mise à jour le: 24 septembre 2012 à 20:57 Temps de lecture: 3 minutes

Un dixième album pour Bob Walsh : There’s a story here

C’est avec un plaisir évident que celui que l’on surnomme le Bluesman de la rue Saint-Jean, Bob Walsh, parle de son dixième album en 16 ans intitulé «There’s A Story Here».

«Cela me fait un velours d’être ici aujourd’hui pour parler de mon 10e album, laisse tomber d’entrée de jeu Bob Walsh. J’ai endisqué une première fois après presque 30 ans de carrière. Auparavant, je ne me sentais pas prêt et ça me disait rien. De plus,m je voyais trop de gens malheureux autour de moi. Je me suis enfin décidé et j’en suis maintenant à un dixième CD. Ce qui me fait encore plus plaisir, c’est que je suis entouré des mêmes musiciens depuis fort longtemps, dont mon directeur musical depuis le troisième disque, Jean-Fernand Girard. Je pense qua quatre autres membres de mon band, soit Guy Bélanger à l’harmonica, Christian Martin à la guitare, Jean Cyr à la basse et Bernard Deslauriers à la batterie.»

Ce qu’apprécie particulièrement le guitariste né dans le quartier Montcalm à Québec, c’est que ses musiciens lui permettent une grande liberté d’interprétation, ce qui lui permet une aussi grande liberté sur scène.

«Je ne pense pas que je puisse demander mieux, avoue-t-il. Je me sens appuyé par eux à 100 %, tant pour ce dixième CD que pour mes spectacles. J’aime toujours aller plus loin en spectacle. J’aime bien raconter des histoires dans mes œuvres. À preuve, les trois premières chansons de mon nouvel album qui sont intitulées When you comin’ over, Move et There’s A Story Here. Dix autres chansons forment le CD, dont la magnifique Angel from Montgomery, écrite en 1971 par John Prine.»

Le Québécois d’origine est par ailleurs très fier de la qualité sonore de son nouvel opus.

«Nous avons enregistré aux Studios Piccolo. Il en est résulté un son chaleureux qui combine ce qu’on entendait anciennement sur les microsillons mixé avec la richesse des CD. C’est tout simplement extraordinaire. Comme j’ai toujours aimé la scène, j’ai bien hâte au 8 décembre prochain où je me produirai au Grand Théâtre de Québec. C’est toujours spécial de me produire à Québec. J’ai fait mes premières armes dans le quartier latin, à l’Élite, au 1123, au Nostradamus, etc. Je me considère comme un autodidacte qui a toujours joué à l’oreille et qui jouera ainsi toute sa carrière. La musique a toujours fait partie de moi et j’entends continuer dans cette veine pour encore longtemps», d’ajouter le bluesman.

S’il y a un vœu que le guitariste voudrait réaliser d’ici la fin de sa carrière, c’est bien d’acquérir un voilier et de partir en voyage autour du monde avec sa ange gardien des 13 dernières années, sa conjointe Maddy.

«J’aimerais visiter la planète et faire même de la musique dans tous les ports que je visiterais», de conclure celui qui aime bien visiter ses deux frères, John et Donny quand il vient à Québec.

Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Bob Walsh est bien fier de son 10e album intitulé «There’s A Story Here».
 (Photo Denis Fortin)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *