Culture
16:53 11 février 2015 | mise à jour le: 11 février 2015 à 16:53 Temps de lecture: 3 minutes

L’histoire se continue pour le Musée de la civilisation

PROGRAMMATION. L’incendie qui a ravagé le Musée de la civilisation en septembre dernier ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Encore aux mains des ouvriers, le complexe muséal fera peau neuve à plus de 80% d’ici l’été, promet le directeur général des Musées de la civilisation, Michel Côté, qui annonce une saison 2015 pleine de belles découvertes.

«On est en train de renouveler l’ensemble de nos salles. À la suite de l’incendie [de septembre 2014], il a fallu faire des travaux majeurs pour rénover. Donc c’est une occasion de relancer chacune des expo», a déclaré le principal concerné à l’occasion du dévoilement de la programmation, qui s’est accompagnée d’une visite des salles en chantier.

Cette visite a permis de constater que les travaux vont bon train. La salle la plus touchée par l’incendie, celle où était hébergée l’exposition C’est notre histoire sur les peuples autochtones, fait l’objet de rénovations de fond en comble alors que le plafond, le plancher, le système de ventilation et de climatisation sont en voie d’être refaits à neuf. La réouverture est prévue pour juillet, le temps, aussi, de remonter l’exposition.

Quant à la salle en-dessous, fortement endommagée par l’eau qui avait traversé le plancher, elle sera accessible dès le 9 mars avec une nouvelle exposition, Corps rebelles, qui s’articule autour de la danse contemporaine.

«Le musée a continué à fonctionner, a toutefois tenu à rappeler Michel Côté. Tout de suite après l’incendie, on avait fait l’événement autour du Traité de Paris, on avait les Maîtres de l’Olympe, Image par image… Donc on a continué de fonctionner tout de même, mais nous, quand toutes nos salles sont ouvertes, on aime encore mieux ça!», a-t-il lancé avec un sourire.

Aperçu de la programmation

Aussi le Musée de la civilisation sera-t-il neuf à l’extérieur comme à l’intérieur, avec un bon nombre de nouvelles productions axées sur les cultures du monde et la création.

Le coup d’envoi de la programmation sera donné le 26 février avec Tirées par les chevaux, qui met en valeur de la collection de voitures hippomobiles Paul-Bienvenu. Traîneaux-calèches, landaus, omnibus…: l’exposition écrit une page d’histoire du transport au Québec.

Le clou de la saison prend la forme cette année de l’Égypte ancienne. Dès le 27 mai, Égypte magique donnera à voir plus de 300 objets issus des collections de musées internationaux et qui mettront en exergue l’importance de la magie dans les mœurs de cette société antique.

Lieu d’exposition, le Musée de la civilisation s’offre aussi comme un centre culturel. Conférences et projections figurent ainsi à la programmation, à laquelle participent également le Musée de l’Amérique francophone et la Maison historique Chevalier.

Du côté du premier, on peut s’attendre à l’automne à une exposition sur les métiers d’art. Du côté de la deuxième, on annonce une réouverture le 24 juin prochain avec l’exposition Ambiances d’autrefois, qui présentera des intérieurs québécois des 18e et 19e siècles.

Pour plus d’info: www.mcq.org.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *