Culture
21:05 5 juillet 2015 | mise à jour le: 5 juillet 2015 à 21:05 Temps de lecture: 3 minutes

MondoKarnaval : une rencontre avec le monde en plein cœur de Limoilou

COMMUNAUTÉ. Le parc Cartier-Brébeuf de Limoilou s’est transformé en lieu d’échanges interculturels le temps d’une fin de semaine à l’occasion du festival MondoKarnaval.

Cette année, ce sont plus de 400 artistes en provenance d’une trentaine de pays qui sont venus transmettre leur culture à travers la musique, un concept rassembleur selon Doina Balzer, directrice et fondatrice du MondoKarnaval.

«Les arts, ça rejoint presque tout le monde. La musique par exemple, c’est une langue commune. Tout le monde arrive à se comprendre assez facilement par la voie de l’art», explique-t-elle.

Le but est très simple : établir des liens entre tous les Québécois, et ce, peu importe ses origines. «Le MondoKarnaval, c’est une plateforme de communication entre les générations et les différentes communautés culturelles. C’est une rencontre entre les gens de Québec et les gens d’ailleurs. On veut réunir tout le monde à une place pour établir des liens entre eux», lance Doina Balzer.

Il s’agit d’une nécessité selon elle dans le contexte de mondialisation, d’ouverture sur le monde. «Nous sommes présentement au cœur d’un phénomène grandissant, celui de la diversité culturelle. Malheureusement, nous devons reconnaitre que les gens démontrent une certaine méfiance à l’égard de l’inconnu. Le MondoKarnaval se veut un moyen de démystifier l’autre afin que les barrières, qu’ont érigées certains, s’effacent», soutient-elle.

Un grand défi que l’équipe organisatrice du festival a relevé avec brio. «C’était un beau défi, confie la fondatrice du MondoKarnaval. On travaille déjà depuis un moment avec les différentes communautés culturelles et les associations. On était conscient qu’il y avait un travail qui se faisait, mais réunir tout le monde dans la ville de Québec, ça, c’était tout un défi. Je peux dire mission accomplie.»

«C’était tout simplement étonnant, magnifique. Les gens étaient au rendez-vous, notre ville était au rendez-vous. Les gens sont venus de loin pour assister aux différentes activités. Des gens sont venus du Saguenay, de Montréal, de Sherbrooke et quelques-uns de l’Ontario. En tout, ce sont plus de 6000 personnes qui ont visité le site en deux jours (vendredi et samedi)», ajoute-t-elle.

Petits et grands ont donc échangé sur leur culture dans le cadre d’activités et de spectacles organisés sur le site du Festival, le parc Cartier-Brébeuf de Limoilou et aux alentours. Parmi ces activités, nous retrouvons entre autres une table ronde sur la carrière d’artiste francophone dans un contexte de mondialisation ainsi qu’une partie de soccer entre les différentes communautés.

«Toutes les activités organisées dans le cadre du carnaval sont axées sur les échanges interculturels. À MondoKarnaval, tout tourne autour de trois mots : échange, partage et communication», conclut-elle.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *