Culture
16:42 14 avril 2014 | mise à jour le: 14 avril 2014 à 16:42 temps de lecture: 2 minutes

Le Salon international du livre de Québec a atteint son objectif

LITTERATURE –Le Salon international du livre de Québec a récemment fermé ses portes. Quelque 66 000 personnes, dont environ 24 000 jeunes se sont rendus au Centre des congrès de Québec. Davantage d’activités, augmentation du nombre d’auteurs et la notoriété de plusieurs d’entre eux expliquent en partie ce succès.

Les débats, les tables rondes et rencontres d’auteurs ont gagné en popularité. Avec une attention portée sur les sujets d’actualités tels que la santé, l’éducation, les romans historiques, les préoccupations environnementales, quelque 130 activités d’animation ont su capter l’attention des visiteurs.

Pour cette édition, 1 100 auteurs étaient présents. «On est très heureux du résultat. C’est une très belle édition, on est gâté par la chaleur des auteurs, qui prennent le temps de rencontrer les lecteurs et de discuter du cheminement de l’écriture», souligne Johanne Mongeau, directrice des communications du Salon international du livre de Québec.

Un moment fort du Salon est l’hommage qui a été rendu au nouvel académicien, Dany Laferrière. Intitulé «Bonjour Monsieur Laferrière, l’immortel», cet hommage soulignait l’importance de son élection en décembre 2013 qui constitue un événement majeur dans les annales littéraires.

Appuyant rarement une cause sur la place publique, le Salon a exceptionnellement fait place à l’organisme Lire et faire lire qui a pour mission de stimuler le goût de la lecture chez les enfants par l’entremise de lecteurs bénévoles. À l’origine de ce projet en France depuis 1999, Alexandre Jardin a profité de son passage au Salon pour en faire la promotion en compagnie des parrains et marraines de l’organisme au Québec : Benoit Brière, Dominique Demers, Marie Laberge et Dany Laferrière.

Le prochain Salon international du livre se tiendra du 8 au 12 avril 2015 au Centre des congrès de Québec.

(I.L.M.)

Groupe Québec Hebdo

Johanne Mongeau, directrice des communications du Salon international du livre de Québec, tire un bilan positif de l’évènement.

(Photo : Québec Hebdo)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *