Culture
19:40 3 octobre 2014 | mise à jour le: 3 octobre 2014 à 19:40 temps de lecture: 2 minutes

Espace Pente-Douce: un lieu artistique récurrent

EXPOSITION. L’art actuel et l’art de la rue se rencontrent dans l’exposition «Contre-Pente», le long du mur de la Pente-Douce, transformée en lieu de diffusion extérieur permanent pour les arts visuels.

Une dizaine d’artistes ont contribué à animer, avec leur talent, l’Espace Pente-Douce, qui devrait accueillir de manière récurrente des expositions. «En 2011, on a voulu tâter le pouls, avec une exposition le long de la Pente-Douce. On veut redonner l’art aux citoyens, aux passants, aux amateurs d’art. On a eu beaucoup de plaisir à remplir ce mandat», a exprimé Vincent Roy, directeur artistique d’EXMURO et concepteur du projet.

L’exposition Contre-Pente regroupe à la fois des graffitis mélangés à des peintures sur une fresque, des caissons lumineux, ainsi que des reproductions de toiles. On y voit aussi un clin d’œil à Michel-Ange avec les mains qui se touchent dans le ciel, avec quelques accents de graffitis autour.

«On a soutenu EXMURO et les jeunes artistes dans leur désir de démocratiser les arts visuels et de provoquer le dialogue entre les diverses pratiques, mais aussi avec les citoyens interpelés lors de la réalisation du projet et tout au long de sa durée de vie», a souligné Louis-Christian Drouin, coordonnateur du Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale.

Retard dans les arrondissements

«Il y a 15 mois, on a lancé la vision du développement culturel, où on s’est donné comme objectif d’ajouter 35 œuvres d’art sur le territoire d’ici 2020. Ce sera atteint d’ici là. On fait travailler les artistes de Québec, on veut les garder ici. Je rêve de projets comme ça dans les arrondissements», a mentionné Julie Lemieux, conseillère responsable de la culture à la Ville de Québec.

À ce sujet, Mme Lemieux a ajouté que l’administration Labeaume vise à bonifier d’œuvres d’art un arrondissement par année. «Avant, la politique d’art public était pour l’ancienne ville de Québec, mais ce sera maintenant pour tous les arrondissements», dit-elle.

Le budget global de l’exposition Contre-Pente est de 85 000$.

Artistes de Contre-Pente

Dan Brault

Martin Bureau

Serge Clément

Isabelle Demers

Janine Fortin

Félix LeBlanc (flexiB)

Louis-David Létourneau-Gagnon

Patrick (Avive)

Justin Roy

Carole-Anne Turcotte

 

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *