Culture
18:38 30 janvier 2014 | mise à jour le: 30 janvier 2014 à 18:38 temps de lecture: 3 minutes

Le bénévolat en soins palliatifs décrypté

Le bénévolat en soins palliatifs prend une multitude de formes. Souvent méconnu, cet accompagnement est décrit dans l’ouvrage «Le bénévolat en soins palliatifs ou l’art d’accompagner», codirigé par trois professionnelles du milieu : Andrée Sévigny, Manon Champagne et Manal Guirguis-Younger. Ce livre rassemble de nombreux écrits réalisés par des personnes de différents horizons afin d’être accessible à un large public.

«Dans le cadre de mes travaux de recherches, je m’intéresse à la participation sociale des aînés et surtout à l’action bénévole auprès des personnes âgées qui sont en perte d’autonomie, mais aussi auprès des personnes qui ont une maladie en phase terminale et qui ont besoin de soins palliatifs. L’idée du livre est venue d’un constat : dans la littérature, il y a peu d’ouvrages écrits sur le bénévolat en soins palliatifs», explique Andrée Sévigny, chercheuse au Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec, directrice adjointe de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînées.

Cet ouvrage a été écrit par plusieurs collaborateurs du bénévolat en soins palliatifs et codirigé par Andrée Sévigny; Manon Champagne, professeure agrégée au département des sciences de la santé de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue; et Manal Guirguis-Younger, professeure à la faculté des sciences humaines à l’Université Saint-Paul à Ottawa.

«Un seul livre ne pourra pas combler le manque, mais c’est un bon départ. Cet ouvrage s’adresse autant à des chercheurs qu’à des bénévoles. On l’a voulu accessible à plusieurs publics», poursuit Andrée Sévigny.

À travers cet ouvrage, les auteurs ont dressé un éventail des différentes clientèles visées par le bénévolat en soins palliatifs. Il peut s’agir du bénévolat auprès des aînés, des enfants, en périnatalité, auprès des personnes sans-abri ou les détenus dans les prisons.

Quels que soient les milieux d’intervention ou les contextes sociaux, tous les bénévoles se rassemblent sous un dénominateur commun : «l’accompagnement».

Cet ouvrage illustre à sa façon comment se déploie la solidarité à travers le bénévolat en soins palliatifs.

Le livre, édité par les Presses de l’Université Laval et la Maison Michel-Sarrazin, est disponible en librairie et sur le site www.pulaval.com au coût de 30 $ plus taxes.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

«Le bénévolat en soins palliatifs ou l’art d’accompagner» a été codirigé Andrée Sévigny, Manon Champagne et Manal Guirguis-Younger. L’illustration de la couverture est une œuvre de l’artiste, Mireille Bourque, intitulée : «Les porteurs d’espérance», de la collection «Vincent et moi».

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *