Culture
04:21 22 juin 2014 | mise à jour le: 22 juin 2014 à 04:21 temps de lecture: 2 minutes

L’art public à l’honneur au quartier Saint-Roch

(Par Prisca Benoit) L’œuvre d’art public «Le Roi du Fleuve» de Luce Pelletier a été inaugurée samedi au parc John-Munn dans le quartier Saint-Roch avec pour but de revitaliser ce lieu situé au porte du quartier.

L’artiste Luce Pelletier avait comme mandat de créer une œuvre d’art qui définissait le quartier où elle allait se trouver. «Cette œuvre d’art avait la particularité d’être commémorative, explique-t-elle. Le défi était d’éveiller un sentiment d’appartenance au lieu.» Pour se faire, les recherches de l’historien José Doré sur le dénommé John Munn, un grand constructeur naval qui a hautement influencé le quartier Saint-Roch, ont servi à inspirer la nouvelle œuvre d’art du quartier.

Ce projet a été en continuité avec un plan de revitalisation de l’espace où se trouve le parc. La conseillère du district Saint-Roch-Saint-Sauveur Chantal Gilbert a vu dans ce projet une façon de favoriser la mixité du quartier. «C’est un parc dans lequel personne n’allait, se souvient-elle. Avec le réaménagement du parc, on allait faire le bonheur de beaucoup de monde.» En plus de la nouvelle œuvre d’art, le parc s’est vu réorganisé au cours des dernières années pour être plus accessible aux gens du quartier.

Le réaménagement du parc John-Munn a été marqué par la participation des citoyens du quartier dans le projet. L’organisme la Table de quartier l’EnGrEnAgE de Saint-Roch et leur coordonatrice Anne-Marie Bonneville voient l’importance des espaces publics dans la vie de quartier. «On croit que c’est par les espaces publics que les gens peuvent créer des liens et se rencontrer.» L’historien José Doré ainsi que le propriétaire de la Barberie Bruno Blais ont aussi mis la main à la pâte pour l’établissement de ce projet.

L’œuvre d’art du parc John-Munn est le premier projet qui s’inscrit dans la politique d’art public de la ville de Québec. «C’est un grand jour aujourd’hui pour mon quartier, affirme Chantal Gilbert. Pour le premier projet d’art public de la ville, on a quelque chose de majeur à l’entrée de Saint-Roch.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *