Culture
13:45 31 juillet 2014 | mise à jour le: 31 juillet 2014 à 13:45 temps de lecture: 2 minutes

Francis Desharnais, un amoureux du dessin

Francis Desharnais dessine depuis son enfance. Bédéiste et réalisateur de films d’animation, il est actuellement en résidence de création au Musée de la civilisation dans le cadre de l’exposition Image X Image.

Installé au cœur de l’exposition Image X Image depuis la mi-juillet, Francis Desharnais réalise, devant le public, un court-métrage sur la danse, le swing plus précisément, et ses mouvements.

Pour créer ce court-métrage et espérer faire produire son film qui mélange danse et abstraction, il utilise la technique de la rotoscopie. «Je pars d’une séquence que j’ai filmée avec de vrais danseurs puis je viens peindre par-dessus cette image qui me sert de référence. Au début, j’ai peint numériquement les séquences mais on sentait trop l’ordinateur. Alors j’ai imprimé chaque dessin pour peindre au pinceau par-dessus pour donner un trait plus chaleureux», explique celui qui pratique également le swing.

Grâce à cette résidence de trois semaines, Francis Desharnais pousse plus loin ses expérimentations et notamment dans le domaine de l’abstraction. «Mon but est d’aller dans le plus abstrait possible sans que l’on perde trop l’idée de la danse», poursuit celui qui a fait son premier film d’animation en 1998.

Il espère faire financer son film sur la danse car il s’agit «de mon meilleur film. Il est moins tablé sur l’histoire et tient beaucoup plus compte du mouvement. Ça serait merveilleux si je parvenais à approcher un producteur», dit-il.

Raconter des histoires

L’artiste dessine depuis qu’il est tout petit. Et ce qu’il l’aime, «c’est raconter des histoires. Je fais de la bande dessinée mais aussi des spectacles live où je dessine devant le public. C’est une façon de collaborer avec différentes personnes», raconte-t-il. À l’issue de sa résidence, Francis Desharnais reprendra ses projets en bande dessinée. «J’avance plusieurs livres de front dont «La Guerre des arts» qui devrait sortir d’ici quelques mois», confie l’artiste sans vouloir en dire plus sur le contenu de sa future bande dessinée. En attendant, Francis Desharnais est en résidence, du mercredi au dimanche, au Musée de la civilisation jusqu’au 3 août.

Les expérimentations de Francis Desharnais sont visibles au www.youtube.com/user/francisdesharnais.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *