Culture
18:00 22 septembre 2014 | mise à jour le: 22 septembre 2014 à 18:00 temps de lecture: 2 minutes

Traité de Paris de 1763: pièce maîtresse de l’événement Rares et précieux

HISTOIRE. Le Musée de la civilisation a procédé ce matin au dévoilement officiel du traité de Paris de 1763, au cœur de l’événement Rares et précieux qui prendra son envol demain jusqu’au 2 octobre.

À voir: Denis Vaugeois, historien, et Pierrette Lafond, archiviste

Le traité de Paris de 1763 est venu mettre un terme à la guerre de Sept Ans (1756-1763), qui opposait la Grande-Bretagne, la France et l’Espagne. Il est à l’origine d’importants changements en Amérique avec, entre autres, la cession de la Nouvelle-France à l’Angleterre.

C’est la première fois que l’original du célèbre document historique est présenté en Amérique du Nord. Il s’agit d’un prêt exceptionnel consenti par le gouvernement de la République française au gouvernement du Québec, a souligné Isabelle Richefort, adjointe au directeur des Archives du ministère français des Affaires étrangères. Huit autres documents afférents, dont une carte des Amériques de 1777, ont voyagé avec le traité jusqu’à Québec, dans des conditions de conservation et de sécurité optimales.

«C’est une chance unique pour les Québécois de pouvoir admirer ce document qui n’a jamais été exposé en France en dehors du Palais du ministère des Affaires étrangères […]. Il fait partie de la collection des originaux des traités et accords de la France, considéré comme l’élément le plus précieux et le plus emblématique des fonds et collections des archives du ministère des Affaires étrangères», a déclaré Mme Richefort.

L’exposition comptera également des archives tirées des collections des Musées de la civilisation, en lien avec le traité de 1763. S’ajouteront d’autres activités complémentaires dans le cadre de l’événement Rares et précieux, dont des exposés animés et des conférences au Musée de l’Amérique francophone.

Vidéos à venir…

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *