Culture
20:53 18 septembre 2014 | mise à jour le: 18 septembre 2014 à 20:53 temps de lecture: 2 minutes

Des foulards pour les femmes atteintes de cancer

PEINTURE SUR SOIE.Janick Fortier est propriétaire d’une boutique dans le Vieux-Québec consacrée à l’art québécois. Elle a décidé depuis l’année dernière de vendre des foulards sur soie qu’elle peint elle-même, en plus de vendre plusieurs autres de ses œuvres. Elle peint ces foulards sur soie pour égayer surtout la vie de femmes atteintes du cancer.

 

 

«Ça prend une maîtrise de l’aquarelle pour pouvoir peindre sur la soie»

À ll’aide d’un scellant je peux cloisonner chaque forme ou emprisonner la couleur, mais parfois j’utilise un pinceau gestuel, sans contraintes», explique-t-elle.

«Je ne contrôle pas la couleur, je danse avec elle. À un moment, des formes apparaissent et elles me parlent», raconte-t-elle. Elle peint autant des formes abstraites, ce qu’elle nomme «pinceau libre», que des formes connues de fleurs par exemple.

«Tout est purement intuitif au niveau des choix de couleurs et de motifs», explique Janick Fortier. Le pigment coloré tient grâce à la chaleur, et le foulard est lavable à l’eau savonneuse.

«Je veux que mon art serve à égayer la vie des femmes. Lorsque les femmes doivent subir des traitements de chimiothérapie et perdent leurs cheveux, je veux les aider à être coquettes (avec ces foulards)», déclare l’artiste. Elle n’est pas touchée personnellement par le cancer, ni son entourage.

Janick Fortier passe d’une heure à sept heures sur chaque foulard. «J’y mets beaucoup de cœur», confie-t-elle.

Le prix d’un foulard, pièce unique et originale, varie de 60 à 75$ en fonction du dessin réalisé.

Dans sa boutique, elle a un métier qui l’aide à tendre sa soie pour pouvoir la peindre pour ne pas que la soie s’affaisse avec le liquide. L’espace est également une galerie d’art, pour des peintres québécois qui peuvent y exposer.

«Je ne suis pas la première à peindre sur la soie, mais ce qui fait ma spécificité, c’est que ce sont des œuvres en prêt-à-porter, à prix abordable», annonce-t-elle.

Janick Fortier a signé le 15 septembre une entente avec la société canadienne du cancer. À chaque foulard vendu, une partie sera reversée à la société.

Lien vers sa boutique:

http://www.atelierjadore.com/boutique-artisanale.html

 

L’artiste Janick Fortier devant ses foulards en soie qu’elle a peints. Ces foulards sont destinés aux femes atteintes de cancer.

TC Media: Perrine Gruson

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *