Culture
16:00 24 mai 2013 | mise à jour le: 24 mai 2013 à 16:00 temps de lecture: 5 minutes

Le Lieu fête ses 30 ans

Le centre en art actuel, le Lieu, célèbrera ses 30 ans les 14, 15 et 16 juin. Cet évènement festif, à l’image des activités passées et actuelles du centre d’artistes, est l’occasion de revenir sur son histoire.

Fondé à Québec depuis 1983, le Lieu est engagé dans des activités sédentaires à Québec ainsi que dans des opérations nomades, activités et projets au Québec comme à l’étranger.

L’émergence du Lieu s’est faite dans une stratégie plus globale. En 1978, un groupe de huit personnes fondent les éditions Interventions. Ce collectif d’artistes et d’intellectuels décide de changer la face de l’art à Québec, mais aussi au Québec. «La revue Intervention, qui maintenant s’appelle Inter, Art Actuel, est la première création du collectif. Elle rassemble et fait circuler des idées», explique Guy Sioui-Durand, un des fondateurs des éditions Intervention et président du conseil d’administration.

Le deuxième jalon est la création d’évènements d’arts. «En 1981, les membres des éditions Intervention créent l’évènement Art et Société avec de la performance et une exposition qui préfigure l’ouverture du Lieu comme centre d’intervention et de documentation», poursuit-il.

Création d’un lieu physique

La troisième étape est de créer un lieu physique, un centre d’artistes. «Les galeries parallèles deviennent des centres d’artistes autogérés. Des artistes se donnent des outils pour faire de l’art et le diffuser. C’est la matrice de ce qui est aujourd’hui, le regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec. En 1983, on crée le Lieu dans le quartier étudiant, Saint-Jean-Baptiste», rajoute-t-il. À la fin des années 80, il vient s’installer dans le quartier Saint-Roch.

Le caractère multidisciplinaire du centre permet à différentes expressions artistiques comme l’installation, la performance, la manœuvre, l’art action, l’art audio, la poésie sonore ou encore la vidéo de se côtoyer.

Un centre en art actuel

«30 ans, c’est vraiment une pierre fondamentale dans toute cette aventure de l’art actuel à Québec mais aussi avec des rayonnements internationaux», souligne celui qui se décrit comme la mémoire historique du centre en art actuel.

Le Lieu fêtera toute l’aventure de ce que l’on nomme l’installation. Derrière ce mot neutre, l’installation est une question posée à l’espace. «Comment des artistes, qui sont désormais des sculpteurs, des photographes, doivent-ils tenir compte de l’espace in situ avec une donnée importante : les spectateurs font partie de l’œuvre», interroge-t-il.

Dans un but d’échange et pour contourner l’épineuse question de la documentation des pratiques éphémères, le Lieu développe des moyens de faire interagir directement les générations d’artistes pour favoriser le transfert des connaissances, et ce, tant au niveau local qu’international.

Une programmation riche et variée

Dès le vendredi 14 et jusqu’au 16 juin, le stationnement et l’espace galerie du Lieu proposera une programmation, pour toute la population, en réunissant la plupart des acteurs qui ont jalonné les 30 ans du Lieu. Plusieurs axes sont ciblés : vidéo et documentation, performance, intervention et discussion. Le Lieu présentera une exposition rétrospective à partir de ses archives en photo et en vidéo. La galerie accueillera une manœuvre d’Alain-Martin Richard, intitulée Hypothèse de disparition par «dissolution dans la mémoire de l’autre».

Vendredi 14 juin, dès 17 h, cocktail de bienvenue pour un 5 à 7 avec les discours des dignitaires et une performance spéciale du sculpteur Armand Vaillancourt.

À partir de 20 h, soirée de performances avec les Québécois, Étienne Baillargeon, Henri Louis Chalem, Marie-Claude Gendron, Richard Martel, Hugo Nadeau et Ulysse Ruel.

Samedi 15 juin, de 13h à 17 h, activités familiales avec la présence des Montréalais, Marlène Renaud-B et Francis O’Shaughnessy; Mona Desgagnés de Québec; Jean-Jules Soucy de Saguenay et Lise Labrie du Bic.

Dès 15 h, cours de hula-hoop par Maryève de Hula-hoop Québec.

5@7 méchoui suivi des prestations de Clive Robertson de Toronto et de la Québécoise, Geneviève Roy.

À partir de 20 h, soirée de performances avec Pierre-André Arcand et Christian Messier, de Montréal; Adam Bergeron, Jean-Claude Gagnon, Sarah Smith et Jean-Claude St-Hilaire, de Québec; le Français, Joël Hubaut; et DJ Windex.

Dimanche 16 juin, à 13 h, le forum intitulé «Responsable / Response-Ability 30 ans de pensée critique au Lieu, centre en art actuel», sera animé par Guy Sioui-Durand. En présence du français Paul Ardenne; les Montréalais Hervé Fischer, Patrice Loubier et Sonia Pelletier; Michaël La Chance, de Saguenay; et Clive Robertson, de Toronto.

Le Lieu, 345, rue du Pont, à Québec. Festivités gratuites, participation de 10 $ pour le méchoui. Informations au www.inter-lelieu.org.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Sylvie Côté, directrice administrative; Geneviève Fortin, coordinatrice à l’édition; Patrick Dubé, promotion et communication; Frédérique Hamelin, à la logistique du 30e anniversaire; et Guy Sioui-Durand, un des fondateurs des éditions Intervention et président du conseil d’administration du Lieu font partie de l’équipe des éditions Intervention.

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *