Culture
19:43 6 décembre 2013 | mise à jour le: 6 décembre 2013 à 19:43 temps de lecture: 2 minutes

Des ateliers d’art pour laisser libre cours à son talent

Créé en avril 2012, le Collectif des ateliers libres en arts visuels de Québec regroupe près d’une quarantaine de passionnés par les arts visuels. Son objectif est de favoriser le développement des pratiques artistiques de chacun.

«Cela a commencé en 2009 par un atelier de croquis de portrait, explique Lucien Provost, président du Collectif des ateliers libres en arts visuels de Québec. Nous étions huit personnes à nous retrouver, à l’initiative d’Yvan Breton, chez sœur Réjeanne Daspe dans le quartier Limoilou, pour dessiner.»

Puis, les artistes ont poursuivi leurs activités au Domaine de Maizerets. Et pour se structurer les membres créent le 13 avril 2012, le Collectif des ateliers libres en arts visuels de Québec.

«Le Collectif est ouvert à tous, des passionnés, des amateurs, des professionnels. Ce ne sont pas des cours, ce sont des ateliers libres. C’est un lieu où l’on se côtoie et où l’on dessine. Il n’y a pas d’évaluation, on veut simplement aider les gens à se développer avec les techniques qu’ils veulent utiliser», poursuit celui qui a étouffé sa passion pendant 17 ans, faute de temps, et qui a renoué avec l’art en 2000, en dessinant le Campanile de Sisteron, en France.

Que ce soit au crayon, à l’aquarelle, au fusain, à l’huile ou encore à l’acrylique, tous les membres se réunissent pour exercer leur passion : le dessin.

Plusieurs ateliers par semaine

Le Collectif organise plusieurs ateliers libres pour permettre à ses membres de pratiquer leur art et de partager leurs passions.

Après le croquis de portrait, le Collectif a mis en place un atelier de portrait pose longue de 3 heures et un atelier de portraits ou personnages où trois personnes posent chacune 45 minutes. Les membres se retrouvent également pour un atelier de modèle vivant.

En début d’année, le Collectif devrait ajouter un atelier de nature morte.

Des sorties croquis dans Québec sont proposées ponctuellement.

Informations complémentaires au www.calavq.org ou auprès de Lucien Provost, au 418-839-4277. Les inscriptions sont en cours pour la prochaine session qui débutera le 23 janvier prochain.

(I.L.M.)

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Le Collectif des ateliers libres en arts visuels de Québec se réunit plusieurs fois par semaine au Domaine de Maizerets pour différents ateliers comme ici, lors de l’atelier de portraits.

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • suzanne SPENCE

    Bonjour,
    Pourrais-je avoir des informations sur la protection ou la définition de la propriété intellectuelle de l’œuvre de l’artiste illustratrice , dessinatrice.
    Ma petite-fille a déjà des commandes, elle vend ses dessins mais n’a aucune notion des droits de republication , ou de première publication. Je sais qu’il existe un contrat pour la protection des œuvres photographiques.
    Avec son assentiment, j’entame des recherches pour elle, en souhaitant trouver la meilleure façon de protéger ses créations.
    J’apprécierais, si la chose vous est possible, un peu d’information à ce sujet et vous en remercie à l’avance.

    Bonne journée

    Suzanne Spence