Culture
00:14 5 avril 2013 | mise à jour le: 5 avril 2013 à 00:14 Temps de lecture: 3 minutes

Un concours international de magie à Québec

Les plus vieux et les férus de magie se rappelleront de Michel Cailloux, alias Michel le Magicien dans La boîte à surprise, pionnier de la magie à la télévision québécoise. Ayant inspiré toute une génération de prestidigitateurs, y compris Luc Langevin, il était tout naturel que le Festival de magie de Québec s’associe à cette figure pour son nouveau concours international de magie, qu’il lancera lors de sa troisième édition, du 30 août au 2 septembre dans le Nouvo Saint-Roch.

Il était tout aussi naturel que Luc Langevin en soit le porte-parole et, qu’à ses côtés, on retrouve l’un de ses jeunes émules, Anthony Drouin. Car de Cailloux à Langevin, de Langevin à Drouin, les organisateurs du Festival montrent l’ouverture qu’ils souhaitent insuffler au concours, qui s’adresse à tous les magiciens de partout dans le monde, amateurs et professionnels, de 7 à 107 ans. Pour Luc Langevin qui aurait apprécié pouvoir compter jadis sur ce genre de concours, l’événement est l’occasion de donner de la visibilité à la magie – et à la relève, dont fait partie son co-porte-parole.

 Figure de la relève

On n’apprend pas à un singe à faire des grimaces, et encore moins à Anthony Drouin à être magicien. «Au Québec, ce qui est important, c’est d’avoir le sens de l’humour», répond-il avec assurance lorsqu’on lui demande les qualités essentielles d’un magicien. Ce à quoi il ajoute le charisme et le talent, deux choses dont il fera d’ailleurs la preuve au cours de l’entretien.

À 11 ans, ce jeune résident de Neufchâtel a déjà passé la moitié de sa vie à pratiquer la magie.  «Je veux essayer de toucher à toutes les branches de la magie, mais ce que j’aimerais le plus spécialiser, ça serait la magie de scène, les illusions à grand déploiement.» C’est-à-dire des numéros avec des menottes et des manipulations de gros objets, qu’il proposera sans doute lors du concours – du moins s’il se qualifie.

 Marche à suivre

Pour ce faire, les magiciens sont invités à s’inscrire et à soumettre une vidéo au http://www.festivaldemagie.ca avant le 21 juin, dans l’une des cinq catégories: magie de scène, manipulation, micromagie, mentalisme et magie pour enfants. Une première sélection par un comité permettra aux finalistes de présenter leur numéro devant jury lors des pré-galas des 31 août et 1er septembre, au Petit Impérial. Les gagnants fouleront la scène de l’Impérial de Québec. Le vainqueur recevra une bourse en argent de 5000 $.

Des conseils pour les postulants, en terminant? «J’espère voir des gens qui amènent leur personnalité dans les tours qu’ils font, qui font de la magie un peu différente de ce qu’on voit, une magie qui est moderne, qui s’éloigne peut-être un peu de la magie conventionnelle qu’on est habitués de voir, avec le lapin dans le chapeau. […] J’aimerais être impressionné, voir des choses qui vont m’émerveiller», souhaite Luc Langevin.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *