Culture
20:27 30 avril 2013 | mise à jour le: 30 avril 2013 à 20:27 Temps de lecture: 1 minutes

Un nouveau pan de l’histoire révélé

Le musée de l’Amérique francophone accueille dès le 1er mai, et pour plus d’un an, l’exposition intitulée «La colonie retrouvée». Les artefacts trouvés sur le site archéologique du promontoire de Cap-Rouge, dont, en 2005, la découverte d’un tesson de faïence italienne, sont mis en valeur par une scénographie hors du commun. Les objets archéologiques, datant du milieu du 16e siècle, prennent vie et redessinent les frontières de l’histoire collective. Pour les plus jeunes, les Musées de la civilisation ont mis en place le parcours «Périple au cœur de la colonie». À l’aide d’un iPad, les enfants deviendront Cartier, Roberval ou un prisonnier. Cette exposition est coréalisée par le Commission de la Capitale-Nationale du Québec et les Musées de la civilisation. Sur la photo, on retrouve Michel Côté, directeur général des Musées de la civilisation et Denis Angers, directeur de la promotion et des communications de la Commission de la Capitale-Nationale du Québec, autour du tesson retrouvé à Cap-Rouge.

(I.L.M.)

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

(Photo Isabelle Le Maléfan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *