Culture
16:38 25 octobre 2013 | mise à jour le: 25 octobre 2013 à 16:38 temps de lecture: 2 minutes

Une œuvre historique au Séminaire de Québec

Pour marquer les 350 ans du Séminaire de Québec, une œuvre sculpturale de Lucienne Cornet, «Entre ciel et terre», a été inaugurée récemment dans la cour intérieure de l’établissement d’enseignement.

«Ce que la main de Dieu a fait, nous n’en voyons pas toujours les effets. J’ai voulu donner à mon œuvre un mouvement rythmé, insuffler le génie créateur de l’être humain», a résumé l’artiste. L’œuvre est une colonne à section carrée terminée par un chapiteau, supportant un clocher surmonté d’une croix. Ce clocher traverse une série de cercles dessinant la structure d’une sphère armillaire.

Mgr Maurice Couture, ancien élève, a exprimé une reconnaissance énorme envers le Séminaire de Québec. Il a profité de l’inauguration de l’œuvre pour la bénir. Quant au maire de Québec Régis Labeaume, également présent à l’événement, il a souligné que Mme Cornet «fait la fierté des gens de Québec».

Événement historique national

Le ministre de la Culture Maka Kotto a saisi l’occasion du 350e pour inscrire la Fondation du Séminaire de Québec au Registre du patrimoine culturel du Québec, classant l’événement historique national.

«Le Séminaire de Québec a été fondé le 26 mars 1663 par Mgr François de Laval. C’est un événement historique, parce que sa fondation est à l’origine de la création du réseau des collèges classiques qui s’est étendu au Canada français et de la fondation de l’Université Laval en 1852. Il a traversé les siècles et persiste encore de nos jours dans sa mission éducative», a exprimé le ministre Kotto.

Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *