Culture
17:37 31 janvier 2013 | mise à jour le: 31 janvier 2013 à 17:37 temps de lecture: 3 minutes

Saint-Sauveur : une série vidéo pour briser les clichés

Considéré comme l’un des quartiers les plus défavorisés de la ville, Saint-Sauveur veut changer son image. Le Comité des citoyens et citoyennes du quartier vient de produire une websérie intitulée «Vivre Saint-Sauveur», dont la mise en ligne aura lieu le 7 février. À travers six courts portraits vidéo, la série se veut un outil de réflexion sur l’attachement des résidents à leur milieu de vie. Une façon originale de découvrir les trésors insoupçonnés de ce quartier.

«J’ai entendu toute une série de clichés sur ce quartier. Dès que je dis que je vis à Saint-Sauveur, les réactions sont assez vives comme : c’est un quartier dangereux, malfamé où la drogue est monnaie courante. Mais non, ce n’est pas vrai», affirme le cinéaste de la série Vivre Saint-Sauveur, Stéphane Lahoud.

Et c’est bien pour couper court à tous ces préjugés qu’il a approché le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur (CCCQSS). «Ma vision du quartier est tout autre. Je voulais donner un autre regard sur le quartier et montrer tout le positif d’ici», explique-t-il.

Après un an de travail, la websérie Vivre Saint-Sauveur est prête. À travers six capsules vidéo, d’une durée de 4 à 5 minutes, l’internaute découvrira, dans leur intimité, la vie des gens du quartier. Que ce soit de la préadolescente à l’aînée, tous partagent leurs réflexions, leurs désirs, leurs préoccupations et leurs coups de cœur. «Nous avons travaillé sur l’élaboration de portraits vidéo de personnes inspirantes. Les acteurs sont des personnes qui s’impliquent et qui connaissent leur milieu de vie», raconte le cinéaste.

Un personnage fictif

Parmi les six portraits se cache un «documenteur», un personnage fictif. «Il s’agit avant tout de piquer la curiosité des internautes et de les inciter à regarder toutes les vidéos pour débusquer le personnage», souligne Éric Martin, animateur communautaire au CCCQSS. En effet, un des six narrateurs s’est inventé un personnage. «Mais attention, dans ce faux portrait, des éléments sont véridiques», s’amuse à dire Stéphane Lahoud.

La mise en ligne de cette websérie aura lieu le 7 février sur le site du Comité. «Elle ne s’adresse pas seulement aux gens de Saint-Sauveur, mais à toute la population. Nous voulons montrer un visage différent du quartier», conclut Éric Martin.

Afin de célébrer l’aboutissement du projet et de souligner sa mise en ligne, un lancement public aura lieu le 7 février, entre 17h et 19h, au Pied Bleu (179, rue Saint-Vallier Ouest). La série sera mise en ligne dès le jeudi 7 février prochain sur le site Internet du Comité au www.cccqss.org. Elle sera aussi accessible par le biais de la page Facebook de l’organisme. D’ici là, il est possible de regarder un avant-goût en visionnant l’introduction du projet au http://www.cccqss.org/spip.php?article236

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *