Culture
19:57 27 septembre 2013 | mise à jour le: 27 septembre 2013 à 19:57

Des légendes à faire frissonner

Le parc des Champs-de-Bataille des plaines d’Abraham a été le théâtre de bien des histoires sombres. Et tout le côté obscur de ce lieu, si paisible en journée, se réveille dès la nuit tombante. Hanté, ce lieu fera, pendant la période d’Halloween, frissonner de peur… mais aussi de plaisir, les petits et les grands.

«Il y a bien des affaires qui se passent ici, la nuit», prévient d’emblée Eugénie, une chercheuse de trésor.

Munie de son sac remplit d’objets, elle arpente les plaines d’Abraham à la recherche des trésors laissés notamment pas les Anglais. «Dans les années 1950, on parle des trésors des Polonais de Duplessis. Alors que la guerre éclate dans leur pays, les Polonais auraient transféré des objets de valeur à Ottawa puis au Musée du Québec, ici. Puis, quand les Anglais sont arrivés, les gens auraient enterré des trésors ici», confie-t-elle.

Même si Eugénie est téméraire, elle doit se protéger des sorciers, car ils rodent, là tout prêt. Et la chercheuse de trésor n’hésitera pas à livrer ses secrets et ses formules magiques à tous ceux qui participeront à sa visite guidée. «Du sel, c’est bien pratique et bien important, car il nous protège contre les mauvais sorts et les sorciers. Il faut le jeter par-dessus son épaule», explique-t-elle.

Elle farfouille dans son sac et en sort des morceaux de papier. Mais pas n’importe lesquels, ce sont des papiers d’Abracadabra. «C’est une formule magique qui provient de l’hébreu qui veut dire Père, Esprit et Paroles. Quand on a ces papiers dans nos poches, ça nous protège», poursuit la chercheuse de trésor.

Chaque soir, avec sa chandelle magique à la main, elle arpente méticuleusement le Jardin Jeanne-d’Arc. Et trouver un trésor, ça prend aussi de la chance. Alors Eugénie ne sort jamais sans son fer à cheval.

Eugénie et tous les autres personnages, comme Marguerite Martin, Ignace Lapépite, La Corriveau ou encore l’officier James Murray, feront voyager les visiteurs dans le temps en racontant les légendes d’Halloween, toutes basées sur des recherches historiques. «Depuis plus de 10 ans, on démystifie les légendes», avoue Eugénie.

Décorations au jardin Jeanne-d’Arc

Pour souligner le 75e anniversaire du jardin Jeanne-d’Arc, la Tour hantée et le jardin s’animeront pendant trois week-ends.

Du 1er octobre au 3 novembre, tous les jours et les soirs, de mystérieux décors et des pierres tombales rappelleront l’histoire des plaines d’Abraham. Gratuit.

Tour hantée

Les 12, 13, 19, 20, 26 et 27 octobre, place à la découverte grâce à un parcours menant au toit de la tour Martello 2. Des animations et des tatouages seront proposés dans une tour revisitée en vaisseau spatial, en île aux trésors, en mine d’or, en cimetière et en école de magie. Au jardin, visite en mini train, jeu-questionnaire autonome et soldats de la tour y attendent le public. Activités de 13 h à 16 h 30, à la Tour Martello 2 et au jardin Jeanne d’Arc. Tarif : 2 $ (5 ans et plus).

Tournée ensorcelée

Les 19, 20, 26 et 27 octobre, une visite familiale permettra de déjouer les mystères qui tourmentent le parc. Sortilèges et formules magiques seront inclus. Marguerite, femme de l’illustre Abraham Martin, ou Ignace Lapépite, chercheur de trésor, guideront les familles dans les décors de la tour hantée et du jardin Jeanne d’Arc. Activités à 10 h et à 15 h, départ de la tour Martello 1. Tarif : 8 $ (enfant de 5 à 12 ans); 10 $ (13 ans et plus). Réservation requise.

Marche Macabre

Réservée aux plus téméraires, ce circuit pédestre interactif des plus ténébreux fera découvrir les Plaines sous un jour plus macabre. En compagnie de La Corriveau ou de l’officier James Murray, les visiteurs revivront, à la lueur d’une lanterne, les histoires lugubres du parc : les phénomènes étranges, les pendaisons à la prison des Plaines, l’histoire de La Corriveau, la chirurgie de campagne, pour ne nommer que celles-là. Activité les 18, 19, 25, 26, 31 octobre et 1er novembre, à 19 h et à 21 h 30. Départ de la tour Martello 2. Tarif : 15 $ (13 ans et plus). Réservation requise.

Informations et réservations auprès de la Maison de la découverte des plaines d’Abraham, située au 835, avenue Wilfrid-Laurier, niveau 0 à Québec, au 418 649-6157 ou au 1 855 649-6157 ou au http://www.lesplainesdabraham.ca. Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *