Culture
12:00 2 juin 2016 | mise à jour le: 2 juin 2016 à 12:00 temps de lecture: 2 minutes

Des «doum doum» d’Afrique à Wendake

CULTURE. Des tambours africains résonnent à Wendake. Depuis avril, une quinzaine de personnes se sont initiées au «doum doum», des tambours dont la pratique allie danse et chant, en plus de «métisser les cultures».

Il s’agit d’une première – et pour Québec et pour Wendake –, assure-t-on. Armés de larges baguettes, les participants battent la mesure en suivant le soliste sénégalais Maïssa Camara, qui marque les changements de tempo avec un «appel».

«Ce que le monde aime, c’est que c’est de l’aérobie, c’est super physique! Il y a de la danse et de la musique», décrit le percussionniste fondateur de l’Académie de percussion Kabir Kouba, Christian Paré.

Pour son académie de la rue Racine à Loretteville, il s’agit d’un premier lien direct avec Wendake. Lui et son équipe ont l’habitude de déplacer leurs pénates plutôt que d’offrir des cours dans un endroit donné, explique-t-il: «Ce qu’on a décidé de faire, c’est de s’impliquer dans notre communauté».

Premières Nations

Lorsque Christian Paré lui a lancé l’idée, Isabelle Aroussen Gros-Louis raconte avoir sauté à pieds joints dans le projet. «J’avais toujours rêvé jouer du doum doum et on s’est dit que ce serait bien de mélanger les cultures pour s’ouvrir», fait valoir celle qui est autrement membre de la troupe de danse d’inspiration autochtone Sondaky. Tous deux se réjouissent d’ailleurs de compter autant de membres de la communauté de Wendake que de Québec au sein de la première cohorte de doum doum.

Pour Isabelle Aroussen Gros-Louis, le métissage des traditions musicales africaines avec celles de la nation huronne-wendat va de soi: «Pour moi, la base c’est les Premières Nations et les Africains en font partie».

En marge du cours, une troupe de joueurs de doum doum compte se rendre visible tout au long de l’été. Une première prestation est prévue lors du Pow Wow international de Wendake, en juin, indique Mme Gros-Louis. Christian Paré souhaite par ailleurs organiser des rassemblements ponctuels aux alentours du village huron-wendat.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *