Culture
22:00 1 septembre 2016 | mise à jour le: 1 septembre 2016 à 22:00 temps de lecture: 2 minutes

Pleins feux sur la programmation automnale au Centre d’art La Chapelle

MUSIQUE. La fin de l’été sera plus facile à accepter avec la programmation automnale du Centre d’arts La Chapelle, promet l’organisation, qui inaugure du même coup des améliorations au niveau de l’éclairage et de la diffusion vidéo.

Quelques spectacles au programme de septembre affichaient déjà complet au moment du lancement dont ceux de l’humoriste Claudine Mercier, du duo 2 Frères et de l’hommage à Cats Stevens et Simon et Garfunkel, Time it was. D’ici la fin du mois, le bluesman québécois Mike Deway (24) et les humoristes François Léveillé (23) et Jean-François Mercier (30) sont attendus sur scène.

Le mois d’octobre fait par ailleurs place à une programmation pour petits et grands avec trois spectacles pour la famille. En musique, Ariane Moffatt (8), Kevin Bazinet (13) et Bryan Tyler (14) auront la vedette. Le country et le rock seront par ailleurs à l’honneur avec les vieux routiers Irvin Blais (15) et Michel Pagliario (29).

En novembre, le conférencier Yvon Dallaire (1er) invitera à la réflexion sur soi. Les voix féminines seront par ailleurs à l’honneur avec les Florence K (4), Martine St-Clair (5) et Marie-Michèle Desrosiers (26). En théâtre, Les 4 Haïssables (9) et la troupe Paramonde (29 et 30) fouleront les planches.

L’année se terminera finalement sur un air de fête avec Paul Daraîche (10) et Les Nouveaux Studebakers (17).

Croissance

La Chapelle présente une 41e programmation sous le signe de la croissance, souligne l’organisation. En 10 ans, le chiffre d’affaires du Centre d’art est passé de 100 000$ à près d’un millions$ et le nombre de spectacles à quant à lui grimpé d’une quinzaine à plus de 150 pour 2016-2017. La population est au rendez-vous, se réjouit le directeur général, Jacques Anger, dont le cheval de bataille demeure la reconnaissance. «On préconise l’intimité de la salle. Les gens, une fois qu’ils nous découvrent, tombent en amour avec la salle: ça se fait de façon automatique!»

D’autant plus que les améliorations au niveau de l’éclairage et de la diffusion vidéo annoncées l’an dernier sont désormais en place, vante-t-on. L’éclairage incandescent a ainsi fait place à la technologie DEL robotisée. «C’est magique!», résume Jacques Anger.

Tous les spectacles au programme cet automne sont détaillés sur le site internet du Centre d’art La Chapelle.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *