Culture
14:20 8 février 2018 | mise à jour le: 8 février 2018 à 14:20 temps de lecture: 2 minutes

Maison festive et lumineuse conçue par des jeunes

L’œuvre d’art publique Chez moi, chaque jour est une fête vient d’être inaugurée au parc Louis-Latulippe, dans l’arrondissement des Rivières.

Cette maison expose des montages photographiques émanant des ateliers de création avec Annie Baillargeon. Le soir, l’oeuvre est éclairée.

Photo TC Media – Alain Couillard

Ce projet d’Annie Baillargeon a été conçu en collaboration avec onze jeunes de 9 à 12 ans fréquentant le local communautaire Claude-Martin. L’artiste avoue s’être inspirée du groupe cible, les immigrants. «J’avais une idée d’ensemble, parler de territoire et d’identité, mais je me suis laissée guider par les participants. De cela est venue la thématique.»

Le projet, étalé sur 18 mois, a permis de réunir assidûment le groupe de jeunes tous les lundis. Ceux-ci proviennent principalement d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie, mais également de Québec.

Alicia Despins, conseillère municipale du district de Vanier-Duberger et membre du comité exécutif responsable de la culture et de la technoculture, a précisé que les participants avaient créé une maison ludique aux fenêtres lumineuses, empreinte de fête, d’amour et de joie.

L’œuvre, au coût de 95 000$, a été financée par l’Entente de développement culturel intervenue entre le gouvernement du Québec et la Ville de Québec.

Il s’agit du quatrième des six projets de médiation culturelle prévus dans tous les arrondissements de Québec pendant six ans.

 

Une partie des jeunes impliqués en compagnie d’Annie Baillargeon (à gauche, Alicia Despins et un représentant d’organisme.

Photo TC Media – Alain Couillard

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *