Culture
09:21 24 août 2018 | mise à jour le: 24 août 2018 à 09:21 temps de lecture: 3 minutes

Les Éclairs se font toujours entendre

Une fois la déception de ne pas avoir été retenue par le Carnaval de Québec pour une première fois en 57 ans, la direction de la fanfare Les Éclairs de Québec n’a pas baissé les bras. Elle a présenté plusieurs spectacles ces dernières semaines.

Les Éclairs ont fait un hommage à leur fondateur, Gaston Légaré, au début de l’année.

Photo gracieuseté

Pour la vice-présidente Élyse Parent, les activités n’ont pas diminué pour autant. «Nous avons participé aux activités de la Fête de la musique, en juillet, qui regroupe quatre groupes de fanfares de la province.» La première journée se tient dans la capitale et à Sainte-Julie le lendemain. Chacune des fanfares avait à apprendre un titre qui a ensuite été joué par l’ensemble en fin de journée. Cette année, Stevie Wonder était à l’honneur avec sa chanson Faith.

Les représentants des Éclairs ont aussi été présents dans la région en offrant plusieurs prestations. «Nous sommes invités dans plusieurs campings pour y présenter des parades et nous avons participé à la grande parade du 1er juillet à Montréal», commente Caroline Beaudoin, secrétaire de l’organisme.

Les célébrations de la Saint-Patrick à Québec et Montréal ont fait partie de l’agenda ces derniers mois. La fanfare était aussi invitée au Festival western de Saint-Tite. «Il y a une pièce spécifique pour cet événement et les membres doivent la maîtriser quelques semaines avant», précise la vice-présidente. Quant au nombre de membres composant la fanfare de Québec, il demeure sensiblement le même chaque année. «Il y a un roulement qui se fait avec les départs aux études, mais nous sommes toujours en recrutement.»

Campagne de financement

La fanfare soulignera son 60e anniversaire en 2020. Tous les efforts sont mis afin d’amener un maximum de membres pour un voyage à Disney World, aux États-Unis. La direction estime à environ 2000$ par personne le montant nécessaire à ce voyage. «Nous avons réalisé quelques activités de financement jusqu’à maintenant dont l’une au Rona Durand et à l’IGA Extra tous deux situés sur le boulevard de l’Ormière.»

L’objectif est d’amasser le maximum afin de minimiser le plus possible la somme que devra verser le parent pour ce voyage.

Articles similaires

16:50 4 décembre 2017 | mise à jour le: 4 décembre 2017 à 16:50 temps de lecture: 1 minutes
Évincés du carnaval

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *