Culture
14:00 19 juillet 2018 | mise à jour le: 19 juillet 2018 à 14:00 temps de lecture: 3 minutes

Des merveilles de l’architecture à Québec

À partir du samedi 21 juillet, la ville de Québec accueille de façon permanente Ludovica. Il s’agit d’une représentation des merveilles de l’architecture du globe sur des maquettes réalisées à base de minibriques judicieusement empilées par ses concepteurs Gilles Maheux et son fils Steven.

Le plus grand parc d’édifices emblématiques miniaturisés revient s’installer en permanence à Québec, là où l’aventure a commencé en 2010.

Photo gracieuseté

Cette exposition d’envergure prendra place dans l’ancien local du magasin La Baie, dans le centre commercial Fleur de Lys. Parmi les gratte-ciels, monuments, ponts, châteaux et icônes emblématiques des grandes villes célèbres, on retrouvera notamment la Tour Eiffel, la Sagrada Familia, le Taj Mahal, la Tour de Pise, le Parlement de Hongrie, le Colisée de Rome et l’Empire State Building. Les visiteurs auront droit à un mélange de patrimoine bâti et de modernité.

Se voulant un nouvel attrait touristique pour la Capitale, Ludovica «Le monde miniature» rassemblera un nombre record de maquettes, soit plus de 3 000, ainsi que des animations virtuelles. Après plusieurs prestations aux quatre coins de la planète, depuis sa création en 2010, dont des escales en Espagne, au Portugal, en France, aux États-Unis et à la grandeur du Canada, l’exposition revient s’établir à demeure à Québec, là où tout a commencé.

Originaire de la région, le tandem père et fils derrière le projet réserve des univers jamais vus pour marquer leur retour au bercail. Les visiteurs pourront ainsi y admirer en primeur le Château de Versailles et la Cité interdite de Pékin, en format de taille impressionnante, de même que la réplique de la fusée Saturn V, en plus du Palais du Reichstag et de la gare d’Amsterdam-Central. Pour l’avenir, Gilles et Steven Maheux ont dans le collimateur l’ajout de la Grande muraille de Chine et de l’Opéra de Sydney.

Sociofinancement

Parallèlement, les concepteurs ont récemment lancé un important projet de sociofinancement avec l’organisme La Ruche Québec. L’objectif consiste à obtenir des fonds qui permettront de rajeunir le local dans lequel l’exposition est en montage, permettant aux visiteurs de vivre une expérience plus immersive et féérique. Le but étant d’amener les gens à apprendre sur les grandes constructions humaines, tout en déambulant à travers le patrimoine bâti.

Ludovica en chiffres:

3000 constructions sur 30 000 pieds carrés

10 millions de blocs Mega Construx de Mattel

7 expositions réunies et 35 attraits représentés

Prix d’entrée: 12$ adulte; 10$ aînés (+65ans); et 8$ enfant (5 à 10 ans). Gratuit pour les enfants de 4 ans et moins. Information: http://www.ludovicaminiland.com

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *