Culture
19:59 24 mars 2017 | mise à jour le: 24 mars 2017 à 19:59 temps de lecture: 3 minutes

Naomie Turcotte réalise son rêve

MUSIQUE. C’est une jeune fille fébrile qui chantera ce soir devant la salle comble du Centre d’arts La Chapelle.

Naomie Turcotte, une jeune chanteuse de 13 ans de Neufchâtel à Québec.

À 13 ans, Naomie Turcotte prépare son spectacle De tes rêves à mes rêves depuis l’automne. La jeune résidente de Québec montera sur scène avec son mentor Philippe Grondin et sa complice Johanne Lefebvre de La Voix.  

Naomie Turcotte, une jeune chanteuse de 13 ans de Neufchâtel à Québec.

Pour elle, ce « rêve » arrive presqu’un an jour pour jour après qu’elle ait été invitée à faire la première partie de Johanne Lefebvre à Québec : un moment déterminant dans son jeune parcours. « C’est elle qui m’a donné un “high” de faire du chant. Je me suis dit, “c’est le fun faire du chant”! », confie Naomie, avec énergie. En cours de route, la jeune fille dit avoir constaté qu’il n’est pas de tout repos de monter un spectacle : « C’est difficile! C’est vraiment difficile, mais c’est du fun! Je ne pense pas qu’il y ait une fois où je n’ai pas eu de plaisir ».

À lire: Naomie Turcotte connaît la chanson

« Ça me ressemble dans tout! »

Le spectacle fera d’abord place aux pièces de sa chanteuse préférée Lynda Lemay, à qui elle emprunte les mélodies dans presque tous les concours et les prestations. Cette fois, plutôt que mettre sa couleur aux chansons moins connues, Naomie Turcotte entend montrer qu’elle s’est approprié avec le temps même les pièces les plus populaires. Des chansons originales écrites pour elle et des collaborations avec ses deux invités sont aussi au programme.

« Ça me ressemble dans tout! C’est ma personnalité : joyeuse sur scène, heureuse », résume la jeune fille, les yeux brillants. « Les gens, c’est clair qu’ils vont dire : “Naomie Turcotte, elle est heureuse” ! Et ils vont voir que Naomie Turcotte a un côté théâtral assez élevé, parce que tout le long je vis toutes mes chansons! »

La fin de l’aventure l’attriste un peu, mais « peu importe ce qui va arriver ce soir, je vais être heureuse! Ça va être une étape de plus dans mon parcours ». L’été s’annonce bien rempli pour celle qui vient de recevoir son laissez-passer pour la finale du concours Caisse qu’on chante. On pourra aussi l’entendre chanter l’hymne national certains soirs de match au Stade municipal.

L’opportunité de spectacle que lui offre La Chapelle permettra de financer le programme Les fureteurs culturels pour initier les jeunes aux arts de la scène.

TC Media

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *