Culture
19:12 28 juillet 2017

Rosemary Mc-Comeau dans le sprint final du Festival de la chanson de Granby

CHANT. L’auteure-compositrice-interprète originaire de Saint-Émile, Rosemary Mc-Comeau, est en demi-finale pour le Festival international de la chanson de Granby. Cette avant-dernière étape du concours a lieu le 19 août, au Palace de Granby.

Rosemary Mc-Comeau espère avoir la chance de jouer en France.

(Photo gracieuseté – Sébastien Veilleux)

«C’est l’accomplissement de tout plein de chose. À l’hiver 2016, je me suis donné un an pour accomplir plusieurs objectifs et le Festival de la chanson de Granby en faisait partie», explique la jeune femme qui a pour prochain objectif de se rendre en finale pour acquérir de la notoriété dans le monde de la musique. «Granby c’est l’un des plus gros concours au Québec, ça donne de la crédibilité pour un artiste de la relève», explique-t-elle.  

«Je mets des mots sur des images, je colore ces mots avec ma musique et je les exprime avec ma folie. J’ai une recette bien à moi : deux tasses de folk, une tasse de pop, une cuillère à soupe de jazz, une cuillère à thé de prog, tout ça mélangé à beaucoup d’amour et de passion», peut-on lire sur le site web de la chanteuse.

Rosemary Mc-Comeau enseigne le chant depuis 2012 au centre des loisirs Duberger-Les Saules et à l’Arquemuse depuis septembre 2016. Elle a fait une technique en chant pop/jazz au Campus Notre-Dame-de-Foy et elle est présentement étudiante au baccalauréat en enseignement et en interprétation de la musique à l’Université Laval. Elle sera d’ailleurs à Granby 12 jours avant sa performance pour y suivre des formations, allant de la préparation mentale à la gestion de carrière, offertes par le festival.

Son premier EP, Appelez-moi Goerges, est présentement en vente et est composé de quatre de ses compositions. La jeune chanteuse n’a pas pour prochain objectif de sortir un album, mais bien de se produire en France. «Je me suis donnée jusqu’à 25 ans, là j’ai 23 ans. Mes chansons tourneraient bien là-bas, je dois juste trouver l’opportunité».

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *