Culture
14:39 25 septembre 2017

Quand des jeunes filles enquêtent sur la disparition de leur oncle

LECTURE. Des enquêtes menées par des petites filles, des mystères entremêlés de faits historiques et d’un brin d’humour : voilà la recette gagnante de l’auteure de Lac-Saint-Charles, Mélissa Lafrenière, qui vient de publier son premier roman aux éditions JCL, Le triangle du diable.

Mélissa Lafrenière ajoute des faits historiques à son récit pour éveiller l’intérêt de ses jeunes lecteurs sur le sujet.

(Photo TC Media – Mona Lechasseur)

Ce roman tiré de la collection jeunesse Giga met en vedette deux fillettes enquêtant sur la disparition de leur oncle parti dans le Triangle des Bermudes. Juste avant son départ, l’homme faisait des recherches sur ce mystérieux endroit, ayant même remporté un prix pour les résultats de son travail. Les filles et leur tante archéologue iront enquêter pour tenter de le retrouver et comprendre ce qui s’est passé.

Le roman Le triangle du diable s’adresse aux jeunes entre 7 et 11 ans.

(Photo TC Media – Mona Lechasseur)

Un style bien à elle

Le contenu est agrémenté de faits historiques, ce qui rend le récit plus véridique aux yeux du lecteur dont la moyenne d’âge se situe entre 7 et 11 ans. Un travail minutieux a aussi été effectué sur le plan visuel, notamment la page couverture, qui se veut très invitante pour les jeunes. «L’ajout de beaucoup d’images et de mots en caractères spéciaux rend les pages vivantes et la lecture plus agréable, note l’auteure. J’ajoute également une touche humoristique à mes textes pour dynamiser l’histoire et parler de sujets plus difficiles avec délicatesse et légèreté.»

Moments d’inspiration

Mme Lafrenière puise son inspiration dans les anecdotes qui arrivent dans sa vie et dans celle de ses proches. Elle a également un intérêt particulier pour les mystères et les faits historiques, elle qui a terminé un baccalauréat en histoire en 2006. «Au-delà du récit, je souhaite que les enfants apprennent par la lecture, tout en s’amusant.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *