Culture
21:28 10 juillet 2012

Ozalik : mythologie autochtone à l’ère contemporaine

C’est au son des tam-tam que les médias ont été accueillis mardi à l’Hôtel-Musée Premières Nations, pour l’annonce de la 2e édition du spectacle Ozalik, qui se déroulera du 17 juillet au 1er septembre à l’amphithéâtre naturel de Wendake.

Unique, authentique, grandiose, vrai, magique : voilà quelques-uns des adjectifs que le Grand Chef de la Nation huronne-wendat, Konrad Sioui, a employés pour inviter la population et les touristes à cet événement aux couleurs autochtones. Y voyant « l’expression d’une culture, la vision d’un peuple, le reflet de l’âme wendat », il a vanté la détermination de Gaëtan Siouï, concepteur et metteur en scène d’une telle démonstration de la fierté autochtone.

Celui-ci a d’ailleurs confirmé la dimension audacieuse du spectacle, dont l’histoire, basée sur la mythologie de la Nation huronne-wendat, sera présentée dans une scénographie contemporaine. Point de pyrotechnie ou d’effets à grand déploiement, cela dit; les Productions Nionwentsïo entendent revenir à l’essentiel : l’humain et l’environnement. Le synopsis en résume bien l’esprit : « Kiwhata, homme concentré sur le modernisme et la vitesse de la vie, devra comprendre la nécessité de revenir aux sources pour un meilleur équilibre de la planète et l’humanité ».

Cette performance théâtrale haute en couleur et en émotion s’accompagnera de plus de danses, de cirque et de musique que lors de la 1re édition, pour un total bonifié de 29 numéros. Le vice Grand Chef, Jean Vincent, a profité de l’occasion pour remercier les partenaires de l’événement, notamment Desjardins et le gouvernement du Québec, d’avoir permis la réalisation de cette version améliorée, dont il ne doute pas du succès. Il ne reste qu’à « se croiser les doigts pour que Dame Nature soit au rendez-vous », a-t-il conclu.

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *