Culture
14:42 15 octobre 2015

Une histoire dont vous êtes le héros

CRÉATION. Il était une fois un papa en quête d’aventures à partager avec son enfant. Malheureusement, il vivait dans un royaume paisible, sans dragons ni sorcières à chatouiller. Sensible à cet appel muet dont d’autres devaient bien ressentir aussi le besoin, un génie à plusieurs têtes décida d’exaucer son souhait grâce à ses super pouvoirs d’organisateur et de rassembleur.

Cet automne, la Table des partenaires 0-5 ans lancera à Charlesbourg le projet Contes et pères, articulé autour de six ateliers hebdomadaires de création et d’échanges. L’activité s’adresse aux pères d’enfants de 3 à 6 ans qui, chacun, sera amené à réaliser son propre conte personnalisé d’environ une page. Au terme de cette plongée dans l’imaginaire, les histoires formeront un recueil.

Collaborant de près à cette nouvelle initiative, Alpha Stoneham, la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement et le CLSC La Source cherchent à répondre à un double besoin. D’une part, tendre la main aux pères. «Les papas sont difficiles à rejoindre», explique Mario Duchesne, organisateur communautaire au CLSC, comparant au passage avec un temps pas si lointain, au tournant des années 2000, où la mobilisation était plus grande.

D’autre part, il s’agit aussi de «sensibiliser à l’importance de susciter l’éveil à la lecture et à l’écriture chez l’enfant», de dire Françoise Paradis, formatrice à l’organisme d’alphabétisation Alpha Stoneham. Question de ne pas prêcher aux convertis, les organisateurs visent en premier lieu – mais pas exclusivement – les pères à qui cette sensibilité fait pour l’heure défaut; le projet existe précisément pour leur donner le goût de s’impliquer auprès de leur enfant en cette matière.

Mixité et paternité

Favoriser le rapprochement père-enfant fait d’ailleurs partie des objectifs poursuivis. De l’un vers l’autre, la création d’un conte personnalisé apparaît propice à la transmission d’une culture. Aussi vise-t-on une certaine mixité culturelle parmi les participants, des pères originaires du Congo ou du Mexique, par exemple, puisant leur inspiration dans des imaginaires différents. Jouant sur les mots, Mario Duchesne dira que cette mixité souhaitée donnera «une belle couleur» aux contes qui composeront le recueil.

Cette diversité d’horizons risque en outre de teinter les échanges d’une belle richesse. Sans devenir un simple prétexte, il reste que les séances de création offriront l’occasion de discuter sur la paternité. «Le projet de contes vise à les rassembler pour échanger de façon informelle sur leur rôle tout en participant à un projet collectif», font valoir les organisateurs. Pour Mario Duchesne, c’est là une façon ludique d’interpeler les pères autrement que par une formule de table ronde.

Aussi ne peut-il que souhaiter, à l’instar de ses collaborateurs, la réussite de l’activité Contes et pères qui, le cas échéant, pourrait connaître d’autres éditions, voire s’étendre à d’autres secteurs de la ville de Québec. Histoire de permettre à d’autres papas de déjouer, avec fiston ou fille, les plans de magiciens machiavéliques.

Aide-mémoire

Pour qui: Pères d’enfants de 3 à 6 ans, résidant sur le territoire La Source, qui ont une base en lecture et écriture

Quand: Tous les samedis à compter du 31 octobre, de 10h à 12h, pour une durée de six semaines

: Bibliothèque Paul-Aimé-Paiement

Combien: Gratuit. Un service de gardiennage sera également offert sur place

Pour questions ou inscriptions: Mario Duchesne, 418 628-5630, poste 2465, ou mario.duchesne@ssss.gouv.qc.ca

Québec Hebdo

Viviane Asselin


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette