Culture
20:04 23 octobre 2015

Un nouvel art du zen à Lac-Beauport

ARTS VISUELS. La Galerie Zen a récemment ouvert ses portes à Lac-Beauport. Si, par ce nom, les propriétaires Esther Garneau et Maurice Louis souhaitaient se ménager un peu de quiétude, c’est peine perdue: le duo d’artistes-peintres est victime de son succès.

Heureux de cette tournure des événements, certes, mais pas pour autant surpris: «C’est plutôt les visiteurs qui sont étonnés!» de s’exclamer Maurice Louis, qui ne compte plus ceux qui ont passé les portes depuis l’ouverture. Seule galerie d’art contemporain de cette ampleur dans les environs, Zen vient répondre à un besoin local en s’érigeant comme un pôle pour la couronne nord. À l’autre extrémité, elle profitera également de l’attrait touristique du secteur.

Les deux recrues n’admettront pas moins leur étonnement au regard du travail abattu en peu de temps. Il y a trois mois, le vaste local du 1025, boulevard du Lac était vide, coiffé d’une pancarte à louer qui a attiré le regard de Maurice Louis. Une belle occasion, s’est dit l’artiste de Lac-Beauport, d’y exposer ses œuvres pendant quelques dimanches, tout au plus. Mise au courant, sa consoeur de Charlesbourg partagera cette folie spontanée. «On accrochait nos toiles et on n’arrêtait pas de rire; il restait tellement de place sur les murs!» rigole Esther Garneau.

L’artiste autodidacte rit encore plus au souvenir des curieux dont l’affluence s’est rapidement mesurée en ventes. À telle enseigne que, bientôt, elle a dû s’enfermer dans son garage pour créer sous pression. «J’avais trop vendu!» avoue-t-elle à l’instar de son partenaire d’affaires.

Des artistes travaillants

De là, le projet de se lancer dans l’aventure d’une galerie digne de ce nom s’est imposé de lui-même. Là encore, la réponse a été immédiate avec une centaine de candidatures d’artistes. Outre la prédilection pour l’abstrait, Esther Garneau et Maurice Louis citent le sérieux de la démarche et la personnalité de l’artiste parmi les critères qui ont guidé la sélection. «On aime les artistes travaillants», diront ceux qui, pour le pratiquer eux-mêmes, voient dans ce zèle la clé du succès pour percer en arts visuels.

La Galerie Zen héberge ainsi à l’heure actuelle les œuvres – toiles et sculptures – de 17 artistes. Les propriétaires promettent un certain roulement tous les mois, question de «renouveler l’intérêt, la curiosité». Dans ce même souci de dynamisme, ils prévoient organiser des vernissages mensuels avec, chaque fois, une vedette invitée qui se verra offrir une toile de son choix signée Esther Garneau ou Maurice Louis. Cela, à la fois pour créer un happening et pour travailler à la visibilité de la galerie.

«C’est intéressant pour les artistes de savoir qu’on bouge», estime Esther Garneau. Et des idées pour bouger, ils n’en manquent pas. En accord avec l’ambiance décontractée des lieux, ils envisagent notamment d’installer tables et chaises pour bonifier l’expérience. À défaut d’expérimenter eux-mêmes la zénitude des lieux, ils souhaitent au moins en faire profiter le visiteur.

Deux artistes de Charlesbourg en exposition à la Galerie Zen jusqu’au 31 octobre

Huguette Galarneau

Celle qui se surnomme Uga signe une série de toiles représentatives du mouvement qui porte son nom d’artiste: l’ugaïsme. Il s’agit d’un style dérivé du pointillisme, qui relève de la grande famille des semi-figuratifs. À lire : Uga dans le Charlesbourg Express.

Christine Mercier

Celle que l’on connaît comme designer de vêtements s’adonne également aux arts visuels. Autodidacte, elle y trouve un moyen d’expression spontané, instinctif. À lire : Christine Mercier dans le Charlesbourg Express.

Ouverte depuis trois mois, la Galerie Zen (1025, boulevard du Lac) aura toutefois droit à son inauguration officielle ce dimanche 25 octobre, de 14h à 19h, en présence de l’animateur de radio Martin Dalair. Pour plus d’info: galeriezen.com.

Québec Hebdo

Viviane Asselin


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette