Culture
17:26 22 juin 2015

Un deuxième EP pour le groupe Final State

MUSIQUE. Les quatre membres du groupe Final State ont le vent dans les voiles avec la récente sortie de leur nouveau EP C’est la vie le 16 juin dernier à la scène Lebourgneuf, suivi de la parution de leur premier album le 25 septembre prochain.

Deux ans après la sortie de Still I Believe It’s True, le groupe originaire de Beauport y va d’un deuxième EP, question de rassasier les admirateurs en attente de nouvelles chansons. «On voulait offrir un premier aperçu de ce qui s’en venait en automne», a expliqué le chanteur Rick Pagano.

Intitulé C’est la vie, ce deuxième projet fait état des dernières années du groupe qui ont été un véritable feu roulant, selon le guitariste Mathieu G. Lortie. «C’est un son un peu plus nostalgique où on a gagné une bonne maturité depuis notre précédent EP, a-t-il confié. C’est une façon de faire référence au temps qui passe trop vite et à l’importance de profiter de chaque moment.»

Le groupe est bien établi depuis 2013, alors que les succès Make up Your Mind et Dreaming Out Loud ont atteint des sommets au Québec et au Canada. «On a été très heureux de voir que la réponse a été bonne aussi bien chez nous qu’à l’extérieur», a fait savoir le chanteur. La chanson Make up Your Mind a atteint la première place dans les radios du Québec et la 26e place dans l’ensemble de radio canadienne. Une reconnaissance particulière est attribuée aux radios de la région de Québec. «C’est ici où on a été joués en premier», a admis Rick Pagano.

Visée internationale

Avec leur nouvel album, le quatuor espère percer les marchés canadiens et européens. «C’est vraiment notre premier objectif, a fait savoir le bassiste Vincent Blackburn. On veut réussir à convaincre les Européens avec notre musique, une personne à la fois s’il le faut.» Le groupe a récemment signé avec la maison de production Vega Musique qui a les mêmes visées que le groupe. «Ça nous permet de nous concentrer sur notre musique et de faciliter la diffusion», a expliqué Mathieu G. Lortie.

Les quatre garçons ont formé le groupe en 2010, jouant déjà ensemble à l’époque de leur secondaire. «J’ai rejoint le groupe un peu après les autres, a raconté Olivier Bibeau. On a joué quelques années ensemble avant que le groupe prenne vraiment son envol avec la parution du premier EP.» L’album, dont le lancement est prévu à Québec le 30 septembre prochain au Centre d’Art La Chapelle, marque une autre étape dans le parcours du groupe. «On sent vraiment que ça va provoquer un tournant dans notre carrière», a affirmé le guitariste.

Québec Hebdo

Benoit Prisca


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette