Culture
14:00 9 octobre 2015 | mise à jour le: 9 octobre 2015 à 14:00 temps de lecture: 2 minutes

Un jeune réalisateur des Rivières signe un documentaire sur l’univers des «custom»

MOTO. «On les voit comme des motards : ils ont le style, avec la grosse barbe, les tatouages», mais Youssef Berrouard les décrit plutôt comme des «passionnés». Les amateurs de moto «custom» du Québec prennent la vedette du tout premier documentaire réalisé par le jeune vidéaste et réalisateur résident du secteur Neufchâtel.

La moto custom, c’est la moto qu’on modifie esthétiquement, de vieilles motos, précise Youssef Berrouard, 22 ans. Des modèles “Café Racer” et des “Bobber” ont donc beau jeu dans Les vagabonds sur deux roues.

De bouche à oreille, une centaine de passionnés des régions de Montréal, Québec et du Bas-Saint-Laurent se sont présentés au jeune homme. «Avec des entrevues, décrit Youssef Berouard, le but, c’est de montrer les artisans et les passionnés.»

Initiation au documentaire

Parlant passion, le jeune homme s’en est d’ailleurs découvert une : «En réalisant ce documentaire-là, je me suis acheté une moto !», s’exclame-t-il.

Youssef Berrouard s’est du même coup initié à la réalisation de documentaires : «Il y a beaucoup plus d’organisation, admet-il, parce qu’il y a beaucoup de contenu qu’on peut mettre, mais il y a beaucoup d’imprévus aussi». L’histoire prend vie au montage, plus que pendant le tournage, conclut-il.

Youssef Berrouard finalisera Les vagabonds sur deux roues à temps pour les lancements prévus pour la fin novembre à Montréal, Québec et Rimouski.

L’étudiant à l’Université Laval espère ensuite voir son documentaire sur les écrans des festivals et compte entre-temps se consacrer à des projets de courts-métrages.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *